La diaspora de France se prononce

Une concertation a eu lieu lundi dernier avec la délégation conduite à Paris par Diana Acha Mofor, présidente du Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des investissements.

C’est la Grande salle des fêtes de l’ambassade du Cameroun en France qui a abrité lundi dernier la rencontre très attendue entre la communauté camerounaise de France et la délégation envoyée en prélude au Grand dialogue national. Conduite par Diana Acha Mofor, présidente du Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des investissements, elle comprenait en outre le Pr. Jean Louis Atangana Amougou, ancien directeur de Cabinet de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, Fadimatou Iyawa Ousmanou, présidente du Conseil national de la Jeunesse et Boni Dashako. Le tout sous le regard de S.E Alfred Nguini, ambassadeur du Cameroun en France. Ainsi, pendant plus de trois heures, les échanges ont eu lieu entre la délégation et les quelques 200 personnes venues pour la circonstance. Ceci dans une ambiance sereine où les compatriotes ont salué l’initiative du président de la République.
Au menu, bien évidemment, la crise dans les régions du Nord- Ouest et du Sud –Ouest ; mais aussi de nombreux sujets et projets ayant trait aux conditions de développement dans les autres régions du Cameroun. C’est ainsi que la diaspora a abordé des sujets d’ordre économique et fait des suggestions : construction d’un port à Limbe pour aider à résorber le chômage, et le déploiement conséquent...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category