Enseignement supérieur : un nouvel institut en place

La cérémonie d’inauguration de cet établissement privé dédié aux sciences, arts et métiers était présidée par le ministre d’Etat, le Pr. Jacques Fame Ndongo vendredi, 27 septembre 2019 à Yaoundé.

Vendredi 27 septembre 2019 restera un grand jour pour l’Institut supérieur des sciences, arts et métiers (Issam). En effet, ce nouveau bébé de l’Enseignement supérieur privé a été inauguré en grande pompe à Minkan à Yaoundé. C’était au cours d’une cérémonie fort courue couplée à la pose de la première pierre de l’incubateur d’entreprises de cet établissement technologique. L’événement était présidé par le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), le Pr. Jacques Fame Ndongo, en présence d’une bonne brochette de personnalités. Au rang desquelles plusieurs membres du gouvernement dont le ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des Sceaux, Laurent Esso. Ainsi que le ministre de l’Enseignement supérieur centrafricain, Jean-Jacques Sanze, représentant personnel du chef de l’Etat de la RCA, Faustin Archange Touadera. Au-delà du côté festif de l’évènement, le Pr. Jacques Fame Ndongo a tenu à préciser lors de son propos qui se voulait une leçon inaugurale que l’Issam s’inscrit dans la politique sectorielle de déploiement programmatique de l’enseignement supérieur au Cameroun. Celle-ci renvoie à des exigences comme l’assurance-qualité, la professionnalisation des enseignements et l’employabilité des diplômes. A cet effet, l’Issam propose des parcours de formation hautement diversifiés comme le génie électrique, le génie informatique, le génie civil, les télécommunications, les études médico-sanitaires, les sciences et techniques biomédicales, les études judiciaires, le commerce, l’hôtellerie, les arts et métiers de l’ingénierie culturelle, entre autres.


Read also : 2021 GCE Exams : Marking Ongoing In Buea, Limbe

Autorisé par arrêté du Minesup le 22 mai 2019 et placé sous la tutelle académique de l’Université de Douala, cet institut entrepreneurial héberge en son sein, un incubateur chargé de détecter, d’accueillir, d’accompagner et d’assister les porteurs de projets, depuis l’idée d’entreprise jusqu’à la création des PME. Ceci en leur fournissant des prestations en termes de formation, de services administratifs, de soutien technique et logistique et d’appui multiformes. « Cet incubateur met à la disposition des étudiants un cadre de préparation, de formation et d’accompagnement à l’innovation et à la création d’entreprise », a indiqué le ministre d’Etat. D’après le président du Conseil d’établissement de l’Issam, Jean Pierre Amougou Belinga, l’institut ambitionne de former des cadres professionnels capables d’occuper des postes nécessitant des compétences avérées dans les domaines des sciences, des techniques, des arts et de la culture. Cet institut de plus de 1 200 étudiants dédié à l’enseignement et à la formation vise à promouvoir la création d’emplois et à lutter contre le chômage. La cérémonie s’est achevée avec la remise des parchemins aux lauréats de la première promotion, suivie de la visite guidée du campus.


Read also : Rentrée scolaire : on inscrit déjà dans le privé

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category