Championnats étrangers: des Lions sur les bancs

Clinton Njie et Nicolas Nkoulou à l’écart en clubs le week-end dernier.

Les journées commencent à se ressembler pour certains Camerounais en clubs. Le week-end dernier, par exemple, en Ligue 1 française, c’est une nouvelle fois sur le banc que Nicolas Nkoulou a vécu la victoire de son club, l’Olympique lyonnais, face à Lille (1-0). Le Camerounais n’entre visiblement plus dans les plans de l’entraîneur Bruno Genesio qui s’est d’ailleurs prononcé sur la question avant le match de Lille. « Il y a beaucoup de concurrence. Il est un peu en retrait car il y a quatre ou cinq défenseurs centraux. Il n’a pas participé aux derniers matches. C’est une situation difficile pour lui, mais elle n’est pas figée, je le lui ai déjà dit. Ça fait partie d’une carrière de footballeur et des exigences qu’on a dans un grand club», a-t-il déclaré en conférence de presse. Le défenseur central n’a plus joué depuis le 22 octobre dernier et ce n’est visiblement pas prêt de changer. 
Un qui a également du souci à se faire, c’est Clinton Njie. L’attaquant camerounais n’était pas présent sur la feuille de match de l’OM contre Caen (victoire 1-0) alors que Henri Bedimo sera indisponible pendant plus de six semaines. Le défenseur pourrait rater la CAN après son opération du genou. S’il assure devant la cage des Lions indomptables, Fabrice Ondoa est toujours absent des radars du côté du Fc Séville. 
Idriss Carlos Kameni s’est, par contre, mis en exergue le week-end dernier. Le portier de Malaga est souvent capable du meilleur contre les grosses pointures de la Liga et il l’a prouvé. Face à Neymar et l’armada du Fc Barcelone, le Camerounais s’est montré impérial et a conservé sa cage inviolée (0-0). Avec Metz, George Mandjeck s’est imposé face à Toulouse (2-1), en inscrivant d’ailleurs un des buts de son équipe. A noter également la bonne performance de Benoît Assou-Ekotto dans la même équipe. Vincent Aboubakar a lui aussi inscrit un des buts du Besiktas, en Turquie, lors du choc contre Galatasaray (2-0). Un match qu’Aurélien Chedjou a regardé depuis les gradins.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie