Cameroun-Union européenne : Des opportunités dans la recherche

Les contours du programme Horizon 2020 mis en oeuvre par l’UE ont été présentés lors d’une cérémonie mardi, 8 octobre 2019 à Yaoundé.

Horizon 2020, le programme cadre de recherche et d’innovation de l’Union européenne (UE) au Cameroun a été présenté hier à Yaoundé devant un parterre constitué de diverses personnalités, de représentants de la communauté scientifique et d’universitaires. C’était au cours d’une cérémonie organisée par la coopération Cameroun- UE et présidée par le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Paul Tasong. C’était en présence de l’ambassadeur chef de la délégation de l’UE, Hans-Peter Shadek. Occasion pour le diplomate, de revenir sur les contours du programmes et de décliner ses enjeux pour les chercheurs camerounais, cibles de l’évènement. « Horizon 2020 est un programme qui vise à renforcer les bases scientifiques et technologiques afin de mieux exploiter le potentiel économique et industriel des politiques en matière d’innovation, de recherche et de technologie », a expliqué Hans- Peter Shadek. Pour mener de manière efficiente ses missions, ce mécanisme de l’UE s’appuie sur l’agriculture, la santé et le Tic.

En effet, dans leur relation, l’UE et les pays d’Afrique-Caraïbes-Pacifique se sont engagés à intensifier les efforts dans le domaine de la recherche en matière de développement durable. Il a donc été convenu d’approfondir la collaboration interrégionale entre chercheurs. D’où les travaux d’hier qui, d’après Sarah Anyang Agbor, commissaire de l’Union africaine (UA) pour les ressources humaines, la science et les technologies, ont pour objectif d’inscrire le Cameroun dans la liste des pays bénéficiaires et de familiariser ses chercheurs aux initiatives continentales dans les domaines cibles. 80 milliards d’euros, soit environ 52 476 milliards de F ont été débloqués pour la période 2014-2020 du programme. L’UE a déjà investi un montant de 123 millions d’euros, soit plus de 80 milliards de F dans les partenaires de l’UA, pour un total de 310 projets financés et dont les plus importants se trouvent en Afrique du Sud, au Maroc et au Kenya. En pole position des projets financés en Afrique, la recherche sur les maladies rares qui affectent les enfants.

Jusqu’à demain jeudi, plus d’une centaine de participants seront édifiés sur les opportunités pour la coopération entre l’Afrique et l’UE en matière de science et d’innovation, les opportunités d’Horizon 2020 pour le Cameroun ainsi que les modalités nécessaires pour être éligible.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category