Un artisan de la paix .

Le prix Nobel de la paix au Premier ministre éthiopien constitue une surprise agréable. Certes, le Dr Abiy Ahmed n’était pas le seul candidat en lice. Mais il est certainement celui qui rassemblait le maximum de potentialités pour décrocher la prestigieuse distinction. Et pour cause, dès son accession au poste de Premier ministre en avril 2018, le Dr Abiy Ahmed a initié une série de réformes internes qui ont fondamentalement changé la vie politique de son pays. Il a notamment accordé l’amnistie à des milliers de prisonniers politiques, permis aux groupes d’opposition d’opérer après des années d’oppression, libéré des médias muselés par les régimes précédents et œuvré pour la consolidation du capital de la compagnie aérienne, Ethiopian Airlines. 
Issu de l’ethnie majoritaire des Oromos et étant le tout premier ressortissant de cette majorité à accéder au poste de chef du gouvernement, le Premier ministre Abiy Ahmed s’est attelé à gérer les tensions ethniques avec tact pour préserver la paix et l’unité du pays ainsi que le modèle de l’Etat décentralisé. Lequel conserve toute sa pertinence puisque l’Ethiopie affiche actuellement l’un des meilleurs taux de croissance économique au monde, soit 10 %. Malgré des pics de sécheresse et une façade maritime qui reste à raffermir. 
Sans aucun doute, le Premier ministre éthiopien s’est davantage distingué dans le cadre de sa politique extérieure. Il a joué un rôle clé dans la signature, l’année dernière, de l’accord de paix ayant mis fin au conflit frontalier qui a opposé l’Ethiopie à l’Erythrée pendant 20 ans. Le Dr Abiy Amed a également œuvré pour la facilitation d’un accord de partage du pouvoir au Soudan entre les militaires et les civils, à la suite de la chute du régime du président Omar El Béchir. Il s’implique aussi fortement dans le processus de normalisation au Soudan du Sud. Même si la paix n’est pas encore définitivement acquise. Toujours est-il que le premier ministre éthiopien ne relâche jamais ses efforts de paix. Ni à l’intérieur du territoire éthiopien. Ni à l’extérieur. Ses efforts de paix devraient se ressentir dans les négociations entre l’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan. De sorte que le barrage de la renaissance qui les associe tienne compte de la spécificité de chaque Etat et rejaillisse sur l’ensemble de l’Afrique comme un modèle de paix et de progrès.                        
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category