Tunisie-Cameroun : lions et Aigles dos-à-dos

Dans une rencontre sans enjeu et pauvre en jeu, les deux équipes se sont séparées sur le score nul de 0-0 samedi dernier à Radès.

Le spectacle n’était pas vraiment au rendez- vous samedi dernier, au stade de Radès, dans la banlieue de Tunis. Tunisie et Cameroun, qui s’affrontaient en amical, n’ont pas pu faire mieux qu’un nul vierge (0-0). Il faut dire que c’était une sorte de test pour les deux nouveaux sélectionneurs, en l’occurrence Mondher Kebaier et Antonio Conceiçao. Les deux hommes découvraient donc leurs effectifs et cela explique peut-être qu’on n’ait pas eu grand chose à se mettre sous la dent.

Côté Lions indomptables, le technicien portugais a quelque peu surpris en alignant d’entrée Fabrice Ondoa alors qu’André Onana avait visiblement gagné ses galons de titulaire depuis un an et demi. La titularisation du jeune Ignatius Ganago, pour sa première sélection, n’était pas non plus forcément attendue, même si Conceiçao a pour le reste misé sur des habitués. S’il est trop tôt pour véritablement parler de la touche du nouveau sélectionneur des Lions, on ne peut s’empêcher de relever que la tâche s’annonce ardue pour son staff. Si on a assisté à quelques phases de jeu intéressantes en première mitemps, les Lions indomptables se sont largement fait déborder en seconde période par leurs adversaires, bien plus en maîtrise collective. Pire, l’équipe n’a pas réussi à se montrer dangereuse offensivement, avec un seul tir cadré. Un problème décrié depuis la dernière CAN. Le Cameroun doit en grande partie son score vierge à la performance de Fabrice Ondoa, auteur de quelques sauvetages dont il a le secret. La chance s’y est aussi mêlée puisque la Tunisie a manqué d’ouvrir le score à la 58e min sur penalty, avec ce tir de Yassine Khenissi sur le poteau.

Antonio Conceiçao évite donc une défaite d’entrée pour ses débuts sur le banc camerounais mais le contenu n’était pas vraiment satisfaisant. Le Portugais et son staff disposent d’un mois pour corriger les manquements observés. Le Cameroun démarre en effet le mois prochain les éliminatoires de la CAN 2021 avec la réception du Cap Vert. Et il faudra faire bien mieux

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category