Grand Prix Chantal Biya : les derniers réglages

Une quarantaine de coureurs attendus pour la course qui démarre mercredi.

La caravane de la 19e édition du Grand prix cycliste Chantal Biya va s’ébranler dans les prochaines heures. Dans ce cortège, on trouvera Juraj Bellan, le vainqueur de la précédente édition. Le sociétaire de Dukla Banska Bystrica essayera de rééditer cette performance. Dans le même peloton, il y a Clovis Kamzong Abossolo, qui avait occupé la deuxième place, à 10 secondes du maillot jaune. Le Camerounais est d’ailleurs bien placé pour donner la réplique au coureur de Dukla et aux autres concurrents qui prendront le départ de cette course cycliste internationale. 
Neuf équipes sont attendues pour cette course dont le coup d’envoi est prévu pour ce mercredi dans la région de l’Est. A côté de Dukla Banska Bystrica de la Slovaquie, il y aura également Global Cycling Team de Hollande et la sélection Auvergne-Rhone Alpes de France, pour ce qui est de l’Europe. Sur le continent, l’Algérie, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Rwanda seront également présents. Deux équipes représenteront le Cameroun : une sélection nationale et la SNH vélo club. Au total, neuf équipes vont honorer ce rendez-vous continental. Si chez certaines, on enregistre la participation de six coureurs, chez d’autres, ils seront cinq. Le peloton devrait dont être composé d’une quarantaine de cyclistes. 
Sauf changement de dernière minute, cette 19e édition comporte cinq étapes, à savoir : la première sur l’axe Bertoua-Abong-Mbang (109,6 km), la deuxième entre Yaoundé et Bafia (118,6 km), la troisième entre Yaoundé et Ebolowa (150,6 km), la quatrième entre Zoétélé-Nkpwang-Meyomessala (116,4 km) et la cinquième entre Sangmélima et Yaoundé (166,4 km), pour un total de 661,1 km à parcourir. 
Toute modification devrait d’abord recevoir l’aval d’Alain Gilles Koszyczarz, le président du jury de la course, sous sa casquette de commissaire international de l’Union cycliste internationale (UCI). L’expert est arrivé dimanche soir à Yaoundé. Ce sera la première fois qu’il dirige le collège des commissaires au Cameroun. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category