Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, candidat à la présidence

L’ex-président de l’Assemblée nationale l’a annoncé samedi dernier depuis l’Espagne.

C’est samedi dernier, depuis la ville de Valence en Espagne que l’ex-allié du régime en place à Abidjan, a dévoilé son ambition pour la magistrature suprême en 2020. L’annonce a été faite lors d’une réunion avec ses partisans Guillaume Soro explique qu’il est motivé par le choix des partis politiques proches de lui, le désignant comme leur candidat à la prochaine élection présidentielle. Les observateurs du jeu politique le voyaient venir depuis le clash avec Alassane Ouattara. Clash qui s’est traduit par son refus d’adhérer au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), une coalition des partis politiques au pouvoir. Cette candidature est loin d’être anodine. En 2010, Guillaume Soro, à la tête des Forces nouvelles a pesé de tout son poids pour faire sombrer l’ancien président, Laurent Gbagbo. Allié du nouveau président de la République, Alassane Ouattara le nomme Premier ministre avant de le propulser à la présidence de l’Assemblée nationale.

Il y a trois semaines environ, un confrère ivoirien, sous la plume de Jean-Kelly Kouassi titrait : « Guillaume Soro et ses hommes préparent un mauvais coup contre Ouattara ». Le journaliste ajoutait : « À moins de 12 mois de la future élection présidentielle en Côte d'Ivoire, les états-majors des formations politiques membres de l'opposition ivoirienne, affûtent leurs "armes" pour conquérir le pouvoir. Guillaume Soro ne cache plus ses ambitions présidentielles depuis sa rupture d'avec son ancien allié Alassane Ouattara, n'en est pas en reste ». Pour l’instant, c’est la seule candidature qui s’est déjà déclarée publiquement.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category