Clubs d’Elite One : en ordre de bataille

Dans les différents états-majors, l’heure est aux derniers réglages pour une grande majorité, et à l’attente du dénouement du contentieux de la saison écoulée pour certains.

Très attendu depuis le début de la semaine, le calendrier de la saison professionnelle a été rendu public mardi, 15 octobre 2019 par le Comité technique transitoire (Ctt). En Elite One, la saison démarre demain au stade Omnisports de Yaoundé par l’affiche entre la Colombe du Dja-et-Lobo et le promu Bamboutos de Mbouda. Un chronogramme de la saison qui comporte encore une inconnue. Celle de la participation d’Astres de Douala ou de Pwd de Bamenda. Les deux clubs sont suspendus à la décision de la Commission de recours de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) dans le cadre du contentieux les opposant. Une affaire qui sera tranchée ce jour, selon les informations recueillies auprès du département communication de la Fecafoot.

Ces dernières heures, Astres de Douala a procédé au recrutement d’Anicet Mbarga Foe sur son banc de touche. Dans le même temps, la reprise des entraînements était annoncée hier à Douala. Toujours dans la capitale économique, Union de Douala a tenu dimanche dernier son assemblée générale. Au cours de celle-ci, supporters et conseil des sages ont renouvelé leur confiance au président du conseil d’administration, Franck Happi. Une réunion statutaire qui a été suivie lundi dernier par un match amical remporté 1-0 devant Panthère du Nde. Quelques jours auparavant, les « Nassaras Gamakai » ont été défaits 1-3, par Stade du Trophée des champions. A Eding Sport de la Lékié, on a opté cette saison pour la discrétion. Pas de noms ronflants après trois semaines de reprise. Le club a certes perdu quelques éléments majeurs mais compte prioritairement se maintenir et profiter des failles des cadors.

Très actif durant le mercato, Bamboutos de Mbouda, à la faveur de deux matchs d’évaluation, a récemment présenté l’effectif professionnel à son public. Les deux formations alignées par les Mangwa Boys durant ce gala populaire sont venues à bout de Racing (2-1) et Fovu de Baham (2-0). Après plus d’un mois et demi de préparation, Coton Sport de Garoua a exclusivement affuté ses armes dans le septentrion. Le week-end dernier, les garçons de la Benoué ont pulvérisé Mil rouge 8-0 et disposé de Sahel de Maroua 4-2. Ambitieux, le club recordman des titres en D1 ambitionne revenir au premier plan sur la scène nationale cette saison. La saison dernière, il a été devancé par Ums de Loum. Le champion du Cameroun en titre qui sort sur une défaite, 3-1, dimanche dernier à Bafoussam devant Stade renard. Une contre-performance accompagnée ces dernières heures par des interrogations sur l’avenir de l’entraîneur Omarou Sogba dans le club.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category