Grand prix cycliste Chantal Biya : Azzedine Lagab en jaune

L’Algérien est le vainqueur de la première étape qui s’est courue hier entre Bertoua et Abong-Mbang.

En 2 h 28 min 32 sec, Azzedine Lagab est le premier à franchir la ligne d’arrivée de la première étape de la 19e édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya à la place des fêtes d’Abong-Mbang, bondée de monde. Longue de 109,6 km, elle s’est courue sur l’axe Bertoua- Abong-Mbang. Le chef-lieu du département du Haut-Nyong accueille pour la deuxième fois l’arrivée d’une étape, après celle du Tour du Cameroun, il y a quelques mois. Une arrivée en solitaire pour l’Algérien qui s’est détaché du peloton à près de 25 km de l’arrivée. Le coureur avait pourtant rallié Bertoua dans la nuit de mercredi, après deux jours de voyage. Ledit peloton est arrivé groupé huit secondes après lui. Son coéquipier Yacine Hamza occupe la deuxième position et Florian Smits de Global Cycling de la Hollande arrive en troisième position, avec le même temps, soit 2 h 28 min 40 sec, avec une vitesse moyenne de 44,273 km/h. Celle-ci est qualifiée de « moyenne très rapide » par le commissaire international de l’Union cycliste international, Alain Koszyczarz. Dans ce peloton groupé, on trouve également Clovis Kamzong Abossolo. Le premier camerounais termine à la 5e place. Il est également à huit secondes du vainqueur de l’étape. Le sociétaire de la Snh vélo club aura joué de malchance jeudi, 17 octobre 2019. Car, non seulement son vélo a eu une crevaison, mais surtout, son engin a enregistré une panne mécanique. Le dérailleur de sa roue arrière ayant cédé. Il lui a donc fallu faire preuve de combativité pour rattraper le peloton, au grand bonheur d’un parterre de personnalités présentes sur la ligne d’arrivée, parmi lesquelles le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Le et le maire d’Abong-Mbang, Charmant Oyal.

Cette première étape aura connu deux temps forts, s’agissant sprints intermédiaires. Le premier, au village Lombou, après 47,5 km de parcours, a été gagné par le Rwandais Jean Claude Nzafashwanayo. Il était suivi par son coéquiper Didier Munyaneza et l’Algérien Abderrahmane Mansouri. Le deuxième a eu lieu au village Djamonomine, à 24 km de l’arrivée. Au regard des trois premiers à franchir cette borne, c’est ici que s’est dessinée l’arrivée finale. Alors que Jordan Kamdem Fodjo de l’équipe nationale du Cameroun arrive à la troisième place. Azzedine Lagab prendra donc le départ de la 2e étape ce matin, longue de 150,6 km entre Yaoundé et Ebolowa, avec la tunique en or. Conscient que huit secondes le séparent de ses poursuivants immédiats. Dans cette course à la première place, on trouvera en bonne position Clovis Kamzong Abossolo. En espérant que cette journée sera plus heureuse pour le cycliste camerounais. Il pourrait bien se distinguer dans un peloton composé de 35 coureurs, Burkinabés et Ivoiriens n’ayant plus effectué le déplacement du Cameroun.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category