Secteur hôtelier : plus de 320 milliards de F à investir

L’entreprise Katara Hospitality prévoit d’investir cet argent dans trois pays d’Afrique subsaharienne, dont le Cameroun.

Le Qatar se dit prêt à investir 500 millions d’euros c'est-à-dire plus de 320 milliards de F dans le secteur de l’hôtellerie. Les bénéficiaires devraient être, trois pays d’Afrique subsaharienne : le Cameroun, le Nigeria et le Sénégal. L’opération est portée par Katara Hospitality. Ce développeur et gérant d’hôtels de luxe est une entreprise placée sous la tutelle du gouvernement du Qatar. Elle veut puiser dans le Fonds qatari de développement pour mener des investissements inédits dans ces trois pays. A en croire Sheikh Nawaf Bin Jassim Bin Jabor Al Thani, président directeur général de Karata Hospitality, des négociations sont en cours avec les différents gouvernements de ces pays. Objectif : proposer un cadre plus approprié pour de grandes rencontres.

L’entité cible principalement la construction de palais des congrès ou de centres de conférences. « Nous avons observé ces pays de l’Afrique sub-saharienne et constatons qu’il manque de structures d’accueil à la dimension des événements qu’ils organisent souvent », explique le PDG de Katara Hospitality. Au Cameroun, l’entreprise compte dès lors bâtir des édifices à la hauteur de ceux déjà construits ou rénovés sur le plan international. Unique interlocuteur prévu à cet effet, le gouvernement. L’organisation dit sa détermination à privilégier le gouvernement pour cet investissement et moins les acteurs du secteur privé. Katara Hospitality ne s’est pas davantage étendu sur les détails de ces investissements à venir, mais assure que les négociations sont en bonne voie.

Initialement dénommée Qatar National Hotels Limited à sa création par le gouvernement en 1993, l’institution est rebaptisée Katara Hospitality en 2012. A ce jour, elle a multiplié des acquisitions hôtelières dans plusieurs pays en vue de les rénover. Dans son portfolio national, elle compte aujourd’hui 17 établissements hôteliers. A l’international, elle dispose de 23 établissements hôteliers acquis dès 2006. C’est à cette institution que revient par exemple le chantier de la « Katara Towers », hôtel de luxe cinq étoiles prévu pour la Coupe du monde de football en 2022. L’infrastructure bâtie à l’image des armoiries du pays va s’élever sur 36 étages. Les travaux engagés en septembre 2018 en étaient quasiment à la moitié de leur réalisation en septembre 2019, et doivent être livrés en septembre 2020. Les Qatari comptent partager cette ingéniosité et cette organisation du travail avec d’autres pays de l’Afrique subsaharienne comme le Cameroun. La chaîne hôtelière gère à ce jour environ 7 900 chambres dans le monde dont 519 en Afrique. A long terme, Katara Hospitality compte devenir l’organisation leader dans le monde entier en matière d’hospitalité. En droite ligne avec la vision 2030 du Qatar, l’entreprise espère impulser le changement par l’investissement et l’innovation pour laisser aux générations futures un héritage exceptionnel..

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category