Agression dans un car de transport en commun : la compagnie Binam Voyages suspendue

Le communiqué du ministre de Transports parvenu à notre Rédaction

« Le ministre des Transports, Monsieur Ngalle Bibehe Jean Ernest Masséna, porte à la connaissance de l'opinion publique que le vendredi 25 octobre 2019, les passagers du véhicule immatriculé LT 411 HC, appartenant à la compagnie de transport routier interurbain des personnes Binam Voyages Sarl, ont été victimes d'une agression sur l'axe Yaoundé-Obala, par des individus armés et non identifiés, embarqués irrégulièrement en cours de route par Monsieur Foko Jean Robert, conducteur dudit véhicule.

A cette occasion, des manquements graves à la réglementation en vigueur ont été relevés à l'encontre, d'une part, de Monsieur Foko Jean Robert, conducteur du véhicule et, d'autre part, de la compagnie de transport interurbain des personnes, dénommée Ets Binam Voyages Sarl.

Au regard de la gravité des faits, le ministre des Transports a décidé :

- de suspendre, pour une période de trois (03) mois, éventuellement renouvelable, la compagnie de transport routier interurbain de personnes Ets Binam Voyages Sarl ;

- de retirer le permis de conduire N° OU•140283•13, catégories B, C, D, E, délivré le 26 avril 2018 à Bafoussam, à Monsieur Foko Jean Robert, conducteur du véhicule immatriculé LT 411 HC. Monsieur Foko Jean Robert est, en outre, et ce conformément à la réglementation en vigueur, interdit de postuler, pour une durée de cinq (05) ans, à tout examen de permis de conduire. Le ministre des Transports rappelle aux responsables des compagnies de transport routier interurbain de personnes que l'enregistrement des passagers se fait uniquement dans les agences sur présentation d'une pièce d'identification valide, et l'embarquement, sur contrôle systématique de tous les voyageurs ainsi que de leurs bagages. Il leur est ainsi rappelé que le ramassage des personnes, en cours de trajet, est une activité strictement interdite.»

Yaoundé, le 29 octobre 2019 Le ministre des Transports, (é) NGALLE BIBEHE Jean Ernest Masséna

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category