COCHAN 2020 : place au boulot

Avec la nomination des coordonnateurs de sites, la composition du comité local d’organisation du Championnat d’Afrique des nations Total Cameroun 2020 est complète.

Cette semaine, les choses se sont accélérées dans la mise en place des différentes commissions techniques du comité local d’organisation du Championnat d’Afrique des Nations Total Cameroun 2020. En deux jours, le président dudit comité, Narcisse Mouelle Kombi a procédé à la nomination des membres des commissions techniques et des coordonnateurs des sites. Le ministre des Sports et de l’Education physique a ainsi terminé avec les composantes liées à la bonne organisation de cette compétition. Soit, au total près de 220 personnes appelées à contribuer à la réussite organisationnelle de ce tournoi. La date de la compétition sera probablement rendue publique lors du prochain comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF). Ce dernier pourrait se tenir en marge de l’imminente Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans.

Le comité local d’organisation comprend deux types de commissions techniques. La première, la plus importante puisque composée de 151 personnes est constituée de 15 commissions. A savoir : finances ; douanes et assurances ; transport et logistique ; billetterie ; communication ; marketing ; accueil et protocole ; hébergement et restauration ; médicale ; sécurité ; mobilisation et volontariat ; animation et manifestations culturelles ; compétition ; infrastructures ; télécommunication et TIC ; et enfin, traduction et interprétation. La seconde, moins fournie, compte 33 personnes. On y trouve notamment la commission de veille et cinq sous-commissions, notamment la veille stratégique, les affaires juridiques, le suivi des travaux d’infrastructures, la veille communicationnelle et les affaires financières.

Par ailleurs, en parcourant la décision du ministre des Sports et de l’Education physique nommant les coordonnateurs et coordonnateurs adjoints de sites, on est fixé sur les villes qui vont accueillir le tournoi : Douala (Bépanda et Japoma), Limbe, Buea et Yaoundé. Il n’y a donc plus de tergiversations sur les autres villes qui ont connu la visite d’inspection de la CAF, il y a quelques semaines.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category