Société

Télédistribution : le CNC demande le retrait d’Afrique Média

C’est l’objet de la correspondance du régulateur adressée à l’association nationale des câblo-opérateurs.

C’est une succession de dérives commises par la chaîne panafricaine « Afrique Média » qui a conduit à une nouvelle action du Conseil national de la Communication (CNC). « Afrique Média » doit être retirée des bouquets des télédistributeurs. Cet objet est clairement indiqué dans une correspondance du président du Conseil national de la communication, Peter Essoka, adressée le 25 octobre dernier au président de l’Association nationale des câblo-opérateurs (Anco).
Il est précisé dans cette lettre que la chaîne, reçue sur le territoire camerounais, diffuse des propos portant atteinte à l’éthique et à la déontologie professionnelle. Pour illustration, plusieurs extraits des sorties récentes ont été retenus, notamment des déclarations dans des émissions de débats susceptibles de détériorer les bonnes relations d’amitié entre le Cameroun et la Côte d’Ivoire, selon Peter Essoka. 
Il s’agit précisément des émissions : « Le mérite panafricain » du 5 octobre 2019 ; « Le débat panafricain » du 6 octobre du même mois ; « Face à l'actualité » du 8 et « Edition spéciale » du 9 octobre 2019. Ces différentes émissions ont en l’occurrence servi de tribune pour des propos portant atteinte à la République de Côte d’Ivoire et surtout à son président, Alassane Ouattara.
Compte tenu de tout ce qui précède, et de nombreuses plaintes du gouvernement ivoirien parvenues au CNC suite aux dérives ci-dessus évoquées, l’organe de régulation des médias au Cameroun a décidé d’obtenir de retrait sans délai de la chaîne « Afrique Média » des bouquets des télédistributeurs en application de la décision du N°000015/CNC/ du 04 juin 2015 qui n’avait pas été respectée par les responsables de la chaîne. En effet, cette décision d’il y a quatre ans sommait déjà la chaîne de fermer pour faute d’éthique et de déontologie en matière de communication sociale. A cette époque, celle-ci mettait en difficulté la relation d’amitié qu’entretiennent le Cameroun et la France.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps