An 37 du Renouveau : fidélité renouvelée

Ils ont parfois dû braver la peur et les menaces, comme ces militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) de la Mezam à Bamenda et d’autres localités des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour prendre part aux festivités marquant le 37e anniversaire de l’accession au pouvoir du président de la République. Heureuse coïncidence, c’était également l’occasion de célébrer le premier anniversaire du septennat des Grandes opportunités, inauguré le 6 novembre 2018 par le président Paul Biya. Depuis cette dernière date, difficile de dire que celui que les Camerounais baptisent affectueusement « l’homme du 6 novembre » est resté inactif, notamment pour mettre en oeuvre les engagements pris devant le peuple camerounais. Au rang des faits majeurs ayant marqué cette action, le tenue du Grand dialogue national, l’ordre d’arrêt des poursuites devant les tribunaux militaires contre certains éléments sécessionnistes et des militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) interpellés à la suite des manifestations illégales de janvier dernier. Des mesures allant dans le sens de l’instauration d’un climat d’apaisement.

C’est donc fort de ces faits et de bien d’autres, que celles et ceux qui croient aux idéaux du Renouveau, au premier rang desquels les militantes et militants de son parti, le Rdpc, ainsi que des partis alliés, ont décidé de lui renouveler leur attachement et leur fidélité hier au cours des manifestations organisées sur l’ensemble du territoire national et même au-delà. Une célébration qui intervenait à la veille d’autres échéances électorales et qui a donc sonné la remobilisation au sein de sa famille politique, notamment dans la perspective du renouvellement de l’Assemblée nationale pour permettre au président de la République de disposer, une fois encore, d’une majorité confortable en vue de conduire à son terme, son projet de Grandes opportunités. A Yaoundé, c’est le siège du parti Rdpc qui rassemblé de nombreuses personnalités hier dans la soirée autour de Jean Nkuete. Le secrétaire général du Comité central offrait une réception à laquelle prenaient part de nombreuses personnalités. Une autre façon de dire : « Joyeux anniversaire ! Monsieur le président ».

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category