Nord-Ouest et Sud-Ouest : les Non-alignés pour l’inité du Cameroun

Dans un communiqué rendu public à l’issue du 18e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui vient de se tenir à Bakou en Azerbaïdjan, les 120 pays membres ont condamné les attaques dont le pays est victime.


Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan a abrité du 25 au 26 octobre 2019, le 18e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Mouvement des Non-alignés. De nombreux sujets au menu de cette rencontre. A l’issue de la concertation à laquelle le Cameroun, pays membre a pris part, de nombreux communiqués ont été rendus dont celui concernant la situation socio-politique au Cameroun. Dans cette déclaration, les pays membres ont, à l’unanimité affirmé leur position en faveur de la souveraineté, de l’unité, de la stabilité et de l’intégrité territoriale du Cameroun. « Les chefs d’Etat et de gouvernement ont fermement condamné les attaques répétés contre les civils et les éléments des forces de défense et de sécurité de la part des groupes armés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et appellent les membres du Mouvement et la communauté internationale à soutenir le gouvernement du Cameroun dans ses efforts pour le retour de la paix », peut-on lire en substance.
Dans cette déclaration en cinq points, les pays membres du Mouvement des Non-alignés se félicitent par ailleurs de la tenue, du 30 septembre au 4 octobre 2019 du Grand dialogue national à l’initiative du président de la République : « une initiative qui a démontré l’habileté et le leadership de S.E. Paul Biya dans la recherche des solutions aux problèmes auxquels le Cameroun fait face et la détermination des filles et fils du pays à lutter contre la violence particulièrement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ». Les chefs d’Etat et de gouvernement prenant part aux travaux de la capitale de l’Azerbaïdjan se sont par ailleurs félicités des importantes mesures prises depuis bientôt trois ans par les pouvoirs publics en vue de trouver une issue définitive à la crise dans ces deux régions. Ils ont par ailleurs invité les pays amis et partenaires du Cameroun à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de mesures allant dans ce sens, et particulièrement en ce qui concerne le Plan d’assistance humanitaire d’urgence décidé pour ces régions par le président de la République. 
En rappel, le mouvement des Non-alignés a vu le jour en juillet 1956. Il se veut une organisation internationale regroupant 120 Etats qui se définissent comme n’étant ni avec, ni contre l’une des grandes puissances mondiales.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category