Yaoundé : Paul Biya de retour

Après avoir activement pris part au 2e Forum de Paris sur la paix, le président de la République, qu’accompagnait la première dame, Chantal Biya, a regagné la capitale vendredi dernier.

Aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, vendredi, 15 novembre 2019. Il est près de 19 h. Le soleil qui a réchauffé la capitale camerounaise par ces temps où la météo est particulièrement capricieuse a laissé la place à une légère brise. C’est à ce moment que l’avion ayant à son bord le président de la République et Mme Chantal Biya se pose sur la piste d’atterrissage. Le temps des manoeuvres et l’apareil s’immobilise quelques minutes après en face du pavillon présidentiel. Pour laisser apparaître par la suite ses prestigieux passagers. Au bas de l’appareil pour le cérémonial d’accueil, des personnalités : le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril ; le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute ; le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh ; le premier vice-président du Sénat, Aboubakary Abdoulaye et l’ambassadeur de France, S.E. Christophe Guilhou.

Le couple présidentiel peut alors longer le tapis rouge ceint par une douzaine d’éléments de la compagnie d’honneur de la Garde présidentielle, sabres au clair. Avant de serrer la main à d’autres personnalités à l’entrée du pavillon. Il y a ici : le secrétaire général du Comité central du Rdpc, Jean Nkuete ; le ministre, secrétaire général adjoint de la présidence de la République, Mohamadou Moustapha ; le directeur adjoint du Cabinet civil, Oswald Baboké ; le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea; les préfets du Mfoundi, Jean Claude Tsila et de la Mefou-et- Afamba, Emmanuel Mariel Djikdent ainsi que le 2e adjoint au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, André Edou. A l’intérieur du pavillon présidentiel, se trouvent les épouses des proches collaborateurs du président de la République. Avant de regagner le salon d’honneur, le président Paul Biya et son épouse répondent aux ovations des groupes de danse qui, depuis le début de l’après-midi, entretenaient une ambiance de fête sur les lieux. Constitués de militants de la section Rdpc de la Mefou-et-Afamba sud, de filles et femmes de la Haute-Sanaga (Nkon-koa) et des membres de la jeunesse active pour Mme Chantal Biya, ils redoublent d’intensité à la vue du couple présidentiel.

Vient ensuite le temps des audiences accordées à certaines personnalités présentes. Très détendu et visiblement heureux de retrouver les siens, le président Paul Biya échange longuement avec le président de l’Assemblée nationale. On peut aisément imaginer qu’au-delà des souvenirs du déplacement dans la capitale française, les travaux de la 3e session ordinaire de l’année législative en cours ont meublé les échanges. Le même sujet a pu être évoqué au cours de l’entretien qui a suivi avec le premier vice-président du Sénat. Le chef de l’Etat a également échangé avec le Premier ministre, chef du gouvernement, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République et l’ambassadeur de France au Cameroun. Dernière personnalité reçue, le secrétaire général du Comité central du Rdpc qui a sans doute fait le point avec le président de la République, par ailleurs président national de cette formation politique, de la participation des militants du parti au double scrutin législatif et municipal prévu le 9 février 2020.

Dans un salon attenant, Mme Chantal Biya échange avec les épouses des proches collaborateurs du chef de l’Etat, dans une ambiance très gaie. Avant de prendre place à bord de la limousine qui va les conduire au Palais de l’Unité, le chef de l’Etat et son épouse prennent encore le temps de répondre aux ovations des militants et groupes de danse présents. Dans les rues de la capitale, des populations nombreuses sont mobilisées, pour souhaiter un bon retour au couple présidentiel. Le président Paul Biya regagne ainsi la capitale après avoir activement pris part les 12 et 13 novembre derniers au 2e Forum de Paris sur la paix, à l’invitation de son homologue français, Emmanuel Macron.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category