Sud: Emmanuel Mbiam s’est retiré

Après quatre mandats successifs à l’Assemblée nationale, l’une des figures de proue du RDPC dans la Vallée-du-Ntem décide de passer la main.

Tout est désormais clair dans le Sud. Les services déconcentrés d’Elécam, à 0h  dans la nuit du 25 au 26 novembre, ont mis fin au dépôt des dossiers de candidatures aux élections couplées des législatives et municipales du 9 février 2020 prochain. Le fait le plus marquant est le retrait volontaire de l’honorable Emmanuel Mbiam, député de la nation, venant de la circonscription électorale de la Vallée-du-Ntem. Après quatre mandats successifs, c’est l’une des figures de proue du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) qui se retire en passant la main la main à un militant plus jeune.
Ailleurs, le RDPC semble ratisser large. Le parti de Paul Biya est présent dans les 29 communes et a présenté des candidats à tous les postes de députés pour le Sud. Le parti de la flamme ardente aura comme rival, selon des informations recueillies auprès de l’agence régionale d’Elections Cameroon (Elecam), l’ANDP au niveau des législatives dans le Dja-et-Lobo. Le parti d’Amadou Moustapha a également déposé une liste de candidature dans le but de prendre la mairie de Sangmelima. 
Dans la Vallée-du-Ntem, seule la ville frontalière de Kye-Ossi sera le théâtre d’un duel à trois pour les municipales. La liste du RDPC sera alors en compétition électorale avec celles de l’UDC d’Adamou Ndam Njoya et de l’UNDP de Bello Bouba Maïgari. Du côté de l’Océan, l’UPC est en course pour prendre la commune de Mvengue, alors que le PCRN de Cabral Libii est en lice pour les communes de Kribi 1er et Kribi 2e. Enfin, dans la Mvila, les listes de l’UNDP et du SDF seront en compétition avec le RDPC dans les communes d’Efoulan et de Ngoulemakong respectivement. Tous ces partis sollicitent les suffrages des plus de 292 390 électeurs, pour un peu plus de 240 conseillers municipaux et 11 députés. Il est à noter que les dossiers des candidats aux législatives dans le Dja-et-Lobo, l’Océan, la Vallée-du-Ntem et la Mvila ont été déposés au niveau du siège Elecam, à Yaoundé.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category