Grande distribution : Neo Congo Mall arrive

La première pierre du futur centre commercial posée ce vendredi 29 novembre par le ministre de la Décentralisation et du Développement local.

3350 boutiques réparties sur deux blocs, A et B, le tout bâti sur 51 000 mètres carrés. Ainsi se présente le projet Neo Congo Mall, futur centre commercial dont la première pierre a été posée ce vendredi 29 novembre par le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam. Initié par la Communauté urbaine de Douala (Cud) en mode partenariat public-privé, le projet prévoit, outre les équipements marchands, des restaurants, 300 places de parking en sous-sol, des magasins de stockage, des bureaux, des guérites de sécurité et un supermarché. A cela il faut ajouter « un système de sécurité incendie de dernière génération », précise le groupe Neo, entreprise en charge des travaux étalés sur 18 mois. Coût total du projet, 27,9 milliards de F.
« L’ancienne infrastructure a connu de manière répétitive les affres des incendies et autres incidents de diverses natures ayant abouti à une précarité mettant à mal les contraintes sécuritaires habituellement requises dans ce type d’espace », a rappelé le Minddevel. « Une page sombre » qui doit être « définitivement tournée », a-t-il poursuivi. Des assurances ont été données dans ce sens. A la fois par le délégué du gouvernement auprès de la Cud, Dr Fritz Ntonè Ntonè, qui juge le projet « porteur d’espoirs » pour les commerçants, et par le promoteur de l’entreprise en charge des travaux, Emmanuel Neossi, qui a promis de tenir les délais. Voire de livrer le marché avant terme.
Autre marché visité vendredi par le Minddevel, celui de New Deido. L’infrastructure, plutôt encombrée, « sera démolie afin d’être reconstruite selon des normes modernes », a annoncé Georges Elanga Obam au terme de sa descente de terrain. Une zone de recasement est en cours d’aménagement non loin du Stade de la Réunification. « Dans environ deux mois, les installations d’attente seront disponibles pour qu’on recase les commerçants et que l’on puisse commencer les travaux de construction du marché de New Deido (...) Je suis attentif à l’équité qui doit présider à l’attribution des espaces à ceux qui seront recasés », a indiqué le Minddevel.
En dehors des espaces marchands, le ministre Elanga Obam et sa suite ont visité divers chantiers en cours à Douala. La Cité des Cinquantenaires, l’immeuble en construction de la Voirie municipale, le chantier de réhabilitation de la Cud et la Maison de la culture Sawa. Çà et là, le Minddevel a mis des coups de pression, prescrivant l’accélération des travaux dans les trois premiers chantiers susmentionnés.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category