Yaoundé: prières pour le Cameroun

La 7e édition de la « Matinée nationale de prière » du Rév. Jean Libom li Likeng s’est tenue jeudi  dans la capitale.

Dans cette salle  de l’hôtel Hilton jeudi matin, entre autres silhouettes discrètes dans l’humilité chrétienne, celle d’Olivier Bilé, homme politique connu. Il est venu participer à la septième édition de la « Matinée nationale de prière pour le Cameroun ». « J’adhère au concept parce que mettre la foi au centre de la gestion de l’Etat est quelque chose de fondamental », confie-t-il.
Lorsque la prière commence à 7h30, c’est Joseph Mbah Ndam, vice-président de l’Assemblée nationale qui élève les premières supplications à l’Eternel. « Dans la douleur des tristes événements que le Cameroun vient de vivre, le pays tout entier, avec ses amis continuent de  t’invoquer », s’adresse-t-il au Seigneur. Sa prière précède la prédication du rév. Jean Libom li Likeng, de l’Eglise presbytérienne du Cameroun qui rappelle le salaire du méchant et recommande des manières d’être, de faire, de vivre-ensemble. De cette intégrité dépend la bénédiction de Dieu, va-t-il conclure. Ont suivi, les prières spéciales, pour le Cameroun afin que les comportements soient plus patriotiques. On a prié pour le président de la République et le gouvernement afin que leur autorité ait davantage l’onction divine. On a imploré également l’Eternel des armées pour qu’il touche le cœur des terroristes, les désarme des artilleries de guerre pour les adouber des armes spirituelles afin que la sécurité soit le partage du Cameroun, au golfe de Guinée et dans le monde. C’est par la bénédiction finale de Mgr Jean Mbarga que la célébration œcuménique a pris fin. Ont répondu présent, des membres du gouvernement, parlementaires, hommes d’affaires, étudiants, et  anonymes. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie