Fête du Coq : le Gourna fait Chevalier du mérite camerounais

La médaille a été officiellement remise lors de la clôture des activités de la 22e édition du Feo Kague, samedi dernier au Stade de la Concorde de l’Université de Yaoundé I.

Toutes les fêtes du Coq ou Feo Kague se suivent mais ne se ressemblent pas. La 22e édition qui s’est célébrée samedi dernier a connu une mobilisation toute spéciale. La cérémonie de clôture a servi de cadre à la réception officielle et solennelle de la médaille attribuée par le président de la République, Paul Biya, au groupe Gourna Toupouri. Le 4 septembre 2018, le président de la République a en effet, par décret N°2018/475, conféré à ce groupe de danse mythique, le grade de chevalier du Mérite camerounais. Pour remettre cette prestigieuse distinction honorifique, le ministre des Arts et de la Culture a dépêché sur le site, son représentant personnel, Blaise Jacques Nkene, conseiller technique au Minac. Honorés, les danseurs du Gourna se sont mobilisés massivement pour manifester leur joie pour ce haut geste présidentiel. Ils sont venus de Douala, de Nkoteng, de Mbandjock, d’Ebolowa, pour se joindre à ceux de Yaoundé.
Pour le président du comité d’organisation, « ce geste présidentiel récompense non seulement la contribution de ce groupe aux différentes manifestations culturelles mais honore toute notre communauté. Nous vous prions de transmettre au président de la République nos remerciements. Yanda Wanlebele a ainsi, au nom de la communauté Toupouri, prié le représentant du Minac de transmettre au chef de l’Etat l’expression « de notre profonde gratitude pour cet honneur fait à notre culture ». Il a surtout invité les membres de la communauté à plus d’engagement et de sérieux dans la promotion des valeurs culturelles et l’organisation des évènements culturels en vue de hisser la culture toupouri au plus haut niveau.
La fête a donné lieu, comme en pareille circonstance, à une spectaculaire démonstration de danses patrimoniales toupouri et d’ailleurs. A côté des intrépides danseurs Gourna, on a vu ceux de Waïwa et du Tokna  Massana. Les femmes, à travers le Lele, ont tenu le public en haleine. Un véritable bouillon culturel que le public, venu nombreux, a apprécié. A la tribune d’honneur, on a noté quelques présences remarquables : le secrétaire d’Etat aux Enseignements secondaires, Bonficae Bayaola ; l’ambassadeur itinérant, Roger Milla ; les anciens ministres, Adoum Garoua, Gounoko Haounaye, Zacharie Perevet et le Dg du Service civique de participation au développement, Taousse. La très forte délégation qui est venue de Douala était conduite par Sa Majesté Pohowe Emmanuel, par ailleurs Dga de la Cicam.  La 22e édition du Feo Kague, s’est célébrée sous le thème national harmonisé : « Feo Kague : pour la consolidation du dialogue des cultures, de la paix et de la cohésion sociales au Cameroun ». Un thème d’actualité.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category