Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Economie

Financement des Start-ups : des facilités existent

Une fois leur idée transformée en projet, les porteurs de projets peuvent bénéficier d’accompagnement d’ordre matériel et financier pour migrer en une véritable entreprise.

Ce n’est pas tout d’avoir des projets plein la tête. Il faut les matérialiser en les transformant en entreprises. C’est à ce moment que le ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) intervient. « Nous avons un bon nombre du financement prévu pour les start-ups, mais tout dépend du « Start » car tout part d’une idée », a expliqué Mireille Abongo Menanga, directeur des Pme au Minpmeesa. Quand le Start-uper est encore au niveau de l’idée, le financement peut être lié à son apport personnel, appelé fonds propres. C’est quand le projet est mature et aboutit à la matérialisation que le ministère lui accorde des fonds d’amorçage. Selon le directeur des PME, cela peut être des centres d’incubation des structures chargées de l’accompagnement ou des programmes spécifiques développés dans ce cadre. 
C’est dans cette perspective que le Minpmeesa a mis sur pied des centres d’incubation d’entreprises dans les universités, les grandes écoles et les structures d’encadrement desdites Start-ups qu’il finance à hauteur de 150 millions de F. L’étape d’incubation est primordiale, car c’est à ce moment qu’on peut se rendre compte de la viabilité du projet. Il existe aussi des fonds d’amorçage remis en guise de subventions pour passer de l’étape de création à l’étape de croissance. « Au niveau de la phase de croissance, les autres structures d’accompagnement prennent le relais. Il peut s’agir des Fonds d’investissement et des programmes développés par des partenaires au développement qui mettent en place des guichets de financement à taux résiduels », déclare Mireille Abongo Menanga. Une fois la Start-up devenue une PME, les banques classiques prennent le relais. De manière globale, ce sont les start-ups à fort potentiel de croissance qui reçoivent des appuis directs des administrations sectorielles qui ont développé des programmes spécifiques avec par des bailleurs de fonds. Entre autres, l’AFd et le Pnud. Les PME trouvent aussi des appuis financiers auprès de la Banque des Pme. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps