Mécanismes de financement : les porteurs de projets outillés

Le salon organisé vendredi et samedi derniers à Mfou par le collectif « Breaking News » a permis de collecter 85 documents de projets à financer.

Pas moins d’une centaine de jeunes entrepreneurs ont répondu présent au salon de l’entrepreneuriat et de l’auto-emploi organisé les 13 et 14  décembre derniers dans la ville de Mfou, chef-lieu du département de la Mefou et Afamba. Organisé à l’initiative du collectif « Breaking News », jeune plateforme de promotion du vivre-ensemble et de l’intégration nationale, cette rencontre a servi de cadre de partage d’expériences entre experts et porteurs de projets, à l’exposition de projets et à des rencontres B2B. Au final, ce sont 85 documents de projets portant sur le bâtiment, le numérique, l’élevage, l’agriculture, l’agro-alimentaire, le tourisme et l’hôtellerie qui ont été collectés par le Comité d’organisation et qui devront faire l’objet d’une évaluation, d’une maturation et d’un accompagnement technique et financier ultérieur. 
Placé sur le thème : « La région, une chance extraordinaire pour l’entrepreneuriat territorialisé », ce salon qui se voudra itinérant à l’avenir a pour ambition de susciter et d’identifier les idées, projets et entreprises porteuses de valeur ajoutée territoriale; renforcer les capacités de développement et de projection territoriale des idées et de mettre en place un mécanisme d’accompagnement technique et financier pour l’entrepreneuriat territorialisé. Parmi les cibles, l’initiative de « Breaking News » vise les institutions, les porteurs d’idées, de projets et d’entreprises, les collectivités territoriales décentralisées, les Business Angels et les organisations patronales. 
Pour l’honorable Roger Melingui, ancien ministre délégué au Budget, député à l’Assemblée nationale et président de la Commission économique de ce collectif, cette initiative vise à permettre aux porteurs de projets de vivre leur rêve. « Il faut expliquer aux jeunes que le chômage n’est pas une fatalité, mais que c’est probablement l’occasion de se ressaisir et de choisir un chemin qui est peut-être difficile, à savoir créer soi-même son emploi. Pour cela, nous voulons offrir aux jeunes des passerelles et des possibilités de se former, de s’informer et de trouver des financements », a-t-il indiqué.   
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category