Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Economie

CENEEMA : une nouvelle équipe à bord

Abdou Namba et Andrée Caroline Mebande Bate ont respectivement pris fonction comme président du Conseil d’administration et directeur général de cette structure.


Un vent nouveau souffle depuis mardi dernier au Centre d’études et d’expérimentation du machinisme agricole (Ceneema). Abdou Namba et Andrée Caroline Mebande Bate, respectivement président du Conseil d’administration et directeur général de cette structure, ont officiellement été installés dans leurs fonctions. Une prise de charges qui referme la longue aventure d’Ernest Roland Ela Evina qui quitte le navire au terme de 45 années de magistère. En déroulant à la nouvelle équipe son cahier de charges, Gabriel Mbaïrobe a demandé de poursuivre la promotion du développement de la mécanisation agricole; d’œuvrer dans l’accompagnement des acteurs du monde agricole à travers la mise à disposition du matériel agricole et la création des pools de mécanisation agricole. Les deux promus devront aussi contribuer à la promotion de la fabrication locale et à la répartition du matériel de production, de transformation et de conservation des produits agricoles; à la promotion des transferts de technologies dans la mécanisation agricole. Abdou Namba et Andrée Caroline Mebande Bate devraient se sentir comme deux poissons dans l’eau, ces deux ingénieurs agroéconomistes ayant passé l’essentiel de leur carrière au Minader et disposant d’arguments solides pour redynamiser cet établissement public administratif à caractère technique et scientifique créé en 1974. 
Ancien directeur général de la Société de développement du Coton (Sodecoton), Abdou Namba, âgé de 57 ans et père de quatre enfants, jouit d’une riche expérience dans l’administration publique camerounaise. Andrée Caroline Mebande Bate, mère de quatre enfants, exerçait jusque-là comme directeur des organisations professionnelles agricoles et de l’appui aux exploitations agricoles.  Elle a l’atout d’avoir élaboré la première stratégie de développement du secteur rural. Malgré la taille de la structure,  le nouveau DG pense qu’un travail d’équipe est la voie indiquée pour atteindre de meilleurs résultats. «Mon illustre prédécesseur a tracé la voie et ça été couronné par un décret qui réorganise le Ceneema depuis janvier dernier. Je n’aurai qu’à suivre tout ce qui est contenu dans les décrets comme missions du Ceneema en m’appuyant sur mes collaborateurs pétris d’expérience. Je ferai aussi appel aux partenaires.», a indiqué Andrée Caroline Mebande Bate. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps