Ressources humaines de l’Etat : les outils de gestion évalués

C’était au cours d’une séance de travail présidée par le secrétaire général du Minfopra Anatole Maïna jeudi, 19 décembre 2019 à Mbankomo

C’est loin du bruit de Yaoundé en ce temps de fêtes que les responsables des ressources humaines et affaires générales de différentes administrations se sont réunis autour du secrétaire général du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Anatole Maïna, représentant le ministre, jeudi, 19 décembre 2019 à Mbankomo. Ils ont mené une réflexion sur l’évaluation de la mise en oeuvre des outils de la gestion des ressources humaines au sein de l’administration camerounaise. Ceci parce que depuis des décennies, malgré d’innombrables outils techniques et processus mis en place, la gestion des ressources humaines apparaît comme le ventre mou du processus de modernisation de l’administration camerounaise. Une situation qui engendre quelques dysfonctionnements et qui est à l’origine de certaines frustrations. « Nombreux sont ceux d’entre nous qui en avons fait les frais ou qui se délectent de par leurs positions d’administrer de tels châtiments à leurs collaborateurs », a relevé le SG.

Ainsi pour améliorer la performance de l’administration camerounaise et contribuer à la maîtrise des effectifs de l’Etat et de la masse salariale, le Minfopra à travers le Secrétariat permanent à la Réforme administrative (SPRA) piloté par Yves Alain Tchagadick Njilla, a soumis aux participants issus des différents ministères, les résultats du rapport sur la mise en oeuvre des outils spécifiques du Plan d’organisation et d’effectifs au sein de l’administration publique camerounaise et du Rapport sur la mise en oeuvre du Projet d’introduction des normes de rendement dans l’administration camerounaise (PINORAC). Cette étude effectuée au sein de ces administrations s’est focalisée sur sept outils susceptibles de rationaliser la gestion des ressources humaines de l’Etat. Il s’agit du cadre organique, des fiches de poste, des plans de formation et de recensement, de la cartographie des postes de travail, du répertoire des métiers, des emplois et compétences ainsi que du cadre de référence de la gestion de ces ressources humaines.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category