Route Batchenga-Ntui / Autoroute Yaoundé-Nsimalen : des travaux satisfaisants

Ibrahim Talba Malla a pu noter une grande avancée dans l’exécution de ces projets structurants mercredi, 18 décembre et jeudi, 19 décembre 2019 derniers.

Debout aux abords du fleuve Sanaga, Ibrahim Talba Malla, ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés publics est admiratif devant le gigantesque pont mixte qui surplombe le cours d'eau. Pas encore ouvert à la circulation automobile car en cours de finition, l'ouvrage servira à relier la localité de Batchenga à la partie septentrionale du pays. L’axe Batchenga-Ntui long de 21,3 km qui y mène se dessine aussi à grand traits et pour l’heure, le chantier est rendu à 71%. Ainsi, le Minmap a pu apprécier la couche de béton bitumineux posé sur les 2,2 km qui constituent la voirie de Batchenga. L'objectif visé par la descente de terrain d’Ibrahim Talba Malla effectuée de mercredi, 18 décembre à jeudi, 19 décembre 2019 dernier était justement de s’assurer de la bonne évolution des travaux de certains projets structurants.

Tour à tour, il a pu observer la réalisation des travaux de construction de la station d'épuration du camp sic d'Olembe avant de se rendre sur l'axe Batchenga-Ntui et jeudi, sur l'autoroute Yaoundé-Nsimalen. La station d'épuration d’Olembe est repartie en trois marchés qui concourent à la réalisation de cinq stations d'épuration destinées à assainir les eaux usées et les eaux vannes des logements sociaux du camp sic d’Olembe. D'après Felix Mbarga, directeur technique de Dik's business group en charge des travaux, les résidus issus des eaux traitée seront versés dans la rivière périphérique traversant les limites des différentes stations d'épuration. « A ce jour, le marché 1 est terminé et réceptionné. Le marché 2 est réalisé à 98% et sera achevé le 14 janvier 2020. Quant au marché 3, il est réalisé à 91% et sera achevé le 24 avril 2020 », explique Félix Mbarga.

L’autoroute Yaoundé-Nsimalen connait aussi une évolution appréciable. Ibrahim Talba Malla a pu s'en rendre compte en parcourant la section dite en rase campagne, dont les 11,3 km sont entièrement bitumés. Sous la conduite du président de la China Communictaions Constructions Company, qui exécute les travaux, il a pu apprécier le niveau d'exécution des travaux réalisés au niveau de l'échangeur d’Ahala, du pont sur la Mefou et des voies de contournement reliant l'aéroport à la capitale. Il s'est particulièrement intéressé à la viabilisation des zones marécageuses jonchant le tracé, et il a été rassuré par le système de remplissage et de stabilisation du sol utilisé par l'entreprise. Le Minmap s'est félicité du travail réalisé en dépit de quelques écueils et s'est dit confiant quant à la réalisation des infrastructures, ce d’autant plus que les entreprises sont à pied d'oeuvre.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category