Ya-fé 2019 : les festivités lancées

Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé a ouvert la 14e édition de cette foire vendredi dernier au Palais des Congrès.

Il a fallu stopper l’élan festif des populations et exposants, pour procéder à l’ouverture officielle de Ya-fé vendredi dernier au Palais des Congrès. Le public de Yaoundé, déjà en liesse sur les podiums, les gradins, et même dans les stands, a observé une pause, le temps de la cérémonie officielle d’ouverture. Le temps aussi d’un discours de quelques secondes, le délégué du gouvernement a ravivé de son « Vive Ya- fé » l’ambiance dans les gradins. Ouvraient ainsi, solennellement, les portes pour, la 14e édition de ce rendez-vous annuel des populations de Yaoundé. 
Gilbert Tsimi Evouna, accompagné de Pierre Zumbach, président de la fondation Inter Progress, promotrice de Ya-fé, ont ensuite effectué le tour d’une vingtaine de stands. Le plus long arrêt a été celui de la découverte des expositions dans les stands du « Grand Nord ». C’est que, ce vendredi soir, en plus de marquer l’ouverture solennelle de Ya-fé, la soirée était aussi dédiée au savoir-faire de cette aire culturelle. « Le délégué du gouvernement a financé le déplacement de ces 50 artisans venus du septentrion », a-t-on appris des organisateurs. Des objets issus de la tannerie, du filage du coton, du tissage de la paille, de la transformation entre autres du baobab, du moringa, du tamarin, de la mangue… ont été présentés au délégué du gouvernement et sa suite. 
Pour Pierre Zumbach, « Ya-fé c’est essentiellement l’innovation. Jamais une édition n’est pareille à une autre », assure-t-il. Pour cette édition donc, le Beach Volley, le e. Foot, le mini marathon et le Free Style sont prévus. Le concours du meilleur stand a été lancé. Les visiteurs éliront le gagnant à qui une confection gratuite de stand sera accordée à l’édition 2020. Les visiteurs qui auront élu le meilleur stand recevront en retour 10 tours de manèges. 
Parmi les centaines de stands aménagés, des exposants pakistanais. Ils proposent des ustensiles de cuisine. Yafé 2019, c’est l’habituel côté gastronomie avec des fast-foods. C’est aussi des sociétés brassicoles, des commerçants de vêtements et de bijoux, des make-up artistes, des hommes déguisés sur des échasses et des soirées spectacles. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category