Des soins pointus et variés

Le plateau technique de la formation hospitalière, régulièrement mis à jour, constitue quasiment un chantier permanent.

Le Centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal Biya est un hôpital pédiatrique de référence au Cameroun. De ce fait, il compte en son sein plusieurs unités opérationnelles assurant des soins préventifs, curatifs et promotionnels de la santé de l’enfant. Et de la mère aussi. Pour offrir des soins toujours plus pointus aux populations, l’établissement sanitaire ne cesse de se renouveler. Notamment, au travers de l’augmentation de ses capacités infrastructurelles et le transfert des technologies. 
Pour gérer toutes les sollicitations dont il est l’objet, le CME dispose en effet d’un laboratoire, d’une pharmacie et de différentes unités de base. Au rang de celles-ci : les consultations externes, les soins préventifs axés sur la vaccination, les soins promotionnels dont les causeries éducatives organisées fréquemment par thèmes, à l’intention des parents et/ou des enfants. Dans le cadre de l’amélioration continuelle de l’offre de soins, de nouvelles unités ont vu le jour au fil des années. Ainsi en 2011, un nouveau bâtiment a été inauguré. Il abrite des spécialités pédiatriques pointues dont un hôpital de jour, une unité d’hémato-oncologie, les urgences, la réanimation, les soins intensifs et un bloc opératoire pour la petite chirurgie. Le plateau technique de haut niveau installé ici permet de prendre particulièrement en charge les cancers de l’enfant, ainsi que la mère et l’enfant vivant avec le Vih. Dans ce dernier cas, la prise en charge est multidisciplinaire, intégrant entre autres le personnel médical, les psychologues, les agents de relai communautaire, les pairs éducateurs.
En 2012, le pavillon Luc Montagnier est doté d’un nouveau laboratoire. Chargé de la surveillance des maladies telles que la méningite bactérienne et les diarrhées à rotavirus, il permet de réaliser des analyses de biologie moléculaire. Ainsi les différentes souches de virus et bactéries en circulation dans le pays sont connues et les vaccins appropriés trouvés. De plus grâce à cette proximité, les attentes des cliniciens du Centre Mère et Enfant relatives aux propositions de traitements adéquats sont plus rapidement comblées. En 2013, l’établissement pousse encore plus loin les limites avec un kit applicateur hydrogel pour le dépistage précoce de la drépanocytose. Depuis lors, le dépistage de cette affection est systématique sur les nouveau-nés, favorisant une prise en charge rapide. De plus, une structure spéciale de prise en charge des drépanocytaires aide à soulager leurs maux.
Les unités de néonatologie, néphrologie, neurologie, gastro-entérologie, endocrinologie, cardiologie complètent le tableau. Sans oublier la rééducation où se côtoient kinésithérapie et acupuncture. Le département consacré à la mère se charge, lui, des consultations prénatales classiques, des grossesses à haut risque, de la prévention de la transmission mère-enfant du Vih et du planning familial. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category