Politique

Double scrutin du 9 février : échauffement dans les états-majors

Il y a comme un air de « pré-campagne », officieusement instaurée par les formations politiques, flotte après le contentieux pré-électoral au Conseil constitutionnel et dans les tribunaux administratifs. Les partis politiques dont les listes de candidats ont été validées ont alors relancé les activités. Entre réunions de stratégie, mobilisation de moyens financiers, conception de supports de campagne, les formations politiques en lice sont mobilisées. A un mois du début effectif de la campagne électorale, le terrain politique n’est pas vide. Plusieurs descentes auprès des populations, comme on le constate au Rassemblement démocratique du peuple camerounais. A l’Union démocratique du Cameroun, la stratégie du contact direct avec la base est de mise. Les activités intellectuelles de formation et d’encadrement des candidats sont également inscrites au programme. Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale est dans cette logique, préparant ainsi une entrée forte dans la période officielle de campagne. Mais sur les réseaux sociaux, les grandes joutes sont déjà à la Une. Bilans des équipes sortantes et sollicitations des votants animent des échanges parfois peu courtois. A travers une ronde dans ces différents états-majors, on constate bien que la campagne électorale sera animée.    

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps