Le livre de l’année : Munyal, les larmes de la patience

Un livre et rien qu’un seul, hélas… Difficile exercice. Alors, cette année, face à une production littéraire nationale poussive n’ayant pas déplacé des masses vers les librairies, notre choix s’est porté sur « Munyal, les larmes de la patience » de Djaïli Amadou Amal. L’ouvrage de la Camerounaise a reçu le Prix panafricain de littérature 2019 décerné par la presse panafricaine, dimanche 17 mars au Salon du livre de Paris. Deux mois après, précisément le 22 mai, le prix Orange du livre en Afrique récompensait pour sa première édition, le roman paru aux éditions Proximité à Yaoundé. Selon le jury, ce prix est destiné à « dynamiser l’édition africaine et à offrir aux auteurs plus de visibilité à l’intérieur comme à l’extérieur du continent ». Dotée 10 000 euros (environ six millions cinq cents mille francs), la récompense permet également à la lauréate de bénéficier d’une campagne de promotion de son ouvrage. Toutes choses qui ont fait de ce livre publié en 2017 et qui dépeint la condition de la femme dans le Sahel -entre mariage forcé, violences conjugales et polygamie-, un digne ambassadeur de la littérature camerounaise en 2019.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category