Volleyball : le renouveau des sélections

L’année 2019 a été particulièrement riche pour les dames, avec un deuxième titre africain consécutif, et les messieurs qui finissent vicechampions d’Afrique.

S’il y a un sport qui fait rayonner le Cameroun sur le plan international depuis quelques années, c’est bien le volley-ball. La discipline a littéralement explosé et gagné un côté populaire avec le premier titre de la sélection féminine remportée en 2017 à Yaoundé. Dans cette lignée, le 14 juillet 2019 restera certainement comme l’une des dates les plus marquantes de l’année qui s’achève. Et pour cause, après un combat de titans face à leurs éternelles rivales kenyanes, les Camerounaises ont remporté le 19e championnat d’Afrique des nations de volley-ball dames. Le score de 3 sets à 2 (25-17, 25-27, 25-23, 23-25, 16-14), ainsi que les trois heures conclues au tie break, témoignent de l’âpreté du combat. Mais surtout, rend encore plus fort l’exploit de Christelle Nana et ses coéquipières. Un exploit d’autant plus retentissant que le Cameroun conservait son titre acquis deux ans plus tôt devant cette même équipe du Kenya. Une preuve, s’il en était encore besoin, de la grande forme actuelle du volleyball camerounais qui vit clairement son âge d’or avec une génération portée par des talents comme Laetitia Moma Bassoko, élue meilleure joueuse du tournoi.

Même si le Kenya prendra sa revanche quelques semaines plus tard en battant les championnes d’Afrique en finale des Jeux africains. Première équipe au classement africain et 17e mondial, le Cameroun participera également pour la première fois à la coupe du monde de la discipline en septembre dernier au Japon. Les Lionnes de Jean René Akono ne pourront rien face aux ténors de la discipline mais l’expérience acquise sera un plus. Il faut dire que l’enchaînement des compétitions pour l’équipe n’aura pas non plus aidé. D’ailleurs, Christelle Nana et ses coéquipières reprennent du service dès ce mois de janvier 2020 avec le tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques 2020. Tout comme l’équipe masculine qui est également revenue sur le devant de la scène en 2019. Les Lions du volleyball sont en effet passés à un cheveu du sacre continental en perdant, en finale du 22e championnat d’Afrique, contre le pays hôte en juillet dernier. La Tunisie s’est en effet imposée 3 sets à 2 (22-25, 25-20, 26-24, 21-25, 15-13). Les joueurs de Blaise Re- Niof Mayam ont donc fait mieux que leur 3e place obtenue en 2017. Dans la foulée, l’équipe remportera l’or aux Jeux africains au Maroc, en battant l’Algérie. Ces résultats, auxquels on peut notamment ajouter la première participation de l’équipe nationale féminine à la coupe du monde cadets en Egypte, ne font que témoigner de la bonne santé de cette discipline au Cameroun. Il faut dire que la politique menée par la fédération camerounaise de volleyball y est pour beaucoup. Même si les réformes engagées au sein des sélections nationales ne touchent pas encore les clubs.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category