Marché Ekounou : la vie reprend

Moins d’une semaine après l’incendie qui a ravagé plus de 200 boutiques dans cet espace, la vie reprend timidement son cours.

Des couleurs et de la vie sur les décombres de l’incendie survenu au marché d’Ekounou à Yaoundé dans la nuit du 26 décembre dernier. Des salons de coiffure, des prêt-à-porter et de l’agroalimentaire sont à ciel ouvert. C’est le nouveau visage que présente cet espace marchand de l’arrondissement de Yaoundé IV, qui tente de se relever petit à petit du drame. Un tour sur les lieux pendant la Saint-Sylvestre, permet de constater que les espaces aménagés pour les soins de visage, manucure, pédicure sont les plus saturés. Le secteur de l’agroalimentaire reçoit timidement des visiteurs ce 31 décembre 2019, dernier jour de l’année, les boutiques n’étant pas suffisamment achalandées pour satisfaire les clients. « J’ai acheté ces quelques marchandises avec le peu d’argent qui me restait en poche. Car, je ne pouvais pas rester les bras croisés, alors que j’ai une famille à nourrir. J’étais obligé de me battre ainsi, en attendant une aide du gouvernement », a expliqué Vincent K., commerçant au marché Ekounou. La vente à la sauvette quant à elle, est la plus sollicitée. Les ballots d’habits étalés à même le sol ne cherchent pas preneurs. « J’avais une boutique de vêtements que je partageais avec ma grande soeur qui est couturière. Nous n’avons rien récupéré. Ce sont les économies qui m’ont permis d’acheter ce ballot d’habits et me relancer, même si pour l’instant je reste à même le sol. En attendant que le gouvernement nous épaule pour la reconstruction de nos boutiques », a indiqué blaise B., commerçant. La vie et le marché reprennent leur cours tant bien que mal.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category