Adamaoua : 141 personnels des forces de l’ordre honorés

C’était au cours d’une cérémonie qui s’est tenue le 1er janvier dernier à la place d’armes du cinquième Secteur militaire terrestre de Ngaoundéré.

Les vendeurs de fleurs ont pris d’assaut l’entrée du cinquième Secteur militaire de Ngaoundéré. Ils proposent des bouquets de fleurs aux couleurs chatoyantes aux personnes qui vont assister à la cérémonie de remise d’épaulettes et galons au personnel des forces de défense. Une foule a d’ailleurs envahi les tribunes. Parents et amis ont voulu accompagner leurs proches dans cet évènement important. De nombreuses personnalités administratives, judiciaires, traditionnelles, et surtout des forces de défense ont aussi fait le déplacement.
Il est un peu plus de 10 h, quand la cérémonie protocolaire présidée par le gouverneur de la région de l’Adamaoua démarre. Après l’exécution de l’hymne national et la minute de silence observée en l’honneur des soldats tombés au champ de bataille, le plus important commence. Les premiers à être appelés sont les 13 officiers dont 4 colonels, 3 lieutenants-colonels, 2 capitaines, 1 lieutenant et 3 sous-lieutenants. Puis ont suivi les 127 sous-officiers dont 25 sont issus de la gendarmerie, 97 de l’armée de terre, 2 de l’armée de l’air et 2 de la marine nationale. «Le gouvernement vient de récompenser les meilleurs éléments de notre armée. Et nous en tant que représentant de l’Etat, nous sommes satisfaits et contents. Car nous savons que ces éléments récompensés vont donner le meilleur d’eux contre le phénomène de prise d’otages dans notre région, contre la criminalité, le vol de bétail que nous connaissons et ils vont mieux maintenir nos frontières», a déclaré Kildadi Taguieke Boukar à l’issue de la cérémonie.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category