Qualification JO volleyball Messieurs : un choc pour commencer

Les Lions affrontent ce mercredi soir la Tunisie, championne d’Afrique, pour son premier match dans le tournoi au Caire.


Blaise Re-Niof Mayam et ses joueurs auraient certainement préféré une entrée en matière plus douce dans ce Tournoi qualificatif olympique lancé hier. Mais le hasard du calendrier a placé sur leur chemin un gros morceau dès leur première sortie. Probablement le plus gros d’ailleurs puisqu’on parle de la Tunisie, championne d’Afrique en titre. Ce soir donc, à 20h (19h au Cameroun) au Caire en Egypte, Les Lions du volleyball auront droit à un remake de la finale de la dernière CAN, perdue en juillet dernier face aux Tunisiens 3 sets à 2. Une défaite difficilement digérée par le groupe camerounais. Cette fois, le public tunisien ne sera pas derrière son équipe pour la porter. Le Cameroun pourrait-il en profiter ? Si le noyau dur de la CAN est là, l’équipe a connu quelques retouches depuis lors, avec notamment l’absence du capitaine Nathan Wounembaina. Sans parler de la difficile acclimatation en Egypte où on avoisine les 14° quand à Yaoundé, où l’équipe s’est préparée, on a des températures bien plus élevées. D’ailleurs, l’unique séance d’hier, en salle de musculation, était axée sur l’adaptation. 
Les Lions sont en tout cas conscients de ce que ce match sera primordial dans la course à l’unique ticket pour Tokyo 2020. Une victoire face à la Tunisie ce mercredi sera un grand pas dans ce sens. Même si l’Egypte, qui accueille le tournoi, n’est pas à négliger. D’autant que le pays hôte est particulièrement motivé. « Le Cameroun a des attaquants forts et prêts physiquement. Il va donc falloir se montrer très intelligents pour les battre. La Tunisie a deux ou trois joueurs qu’il faudra suivre de près tandis que l’Algérie dispose d’une très bonne défense et est très bien organisée sur le terrain. On ne connait pas trop le Ghana », a résumé le sélectionneur de l’Egypte, Gido Vermeulen, sur le site de la Confédération africaine de volleyball. 
Les autres adversaires dans cette poule, à savoir l’Algérie et le Ghana, semblent pour leur part largement à la portée du Cameroun. S’agissant du Ghana justement, l’équipe a dans un premier temps annoncé son désistement avant de se raviser et de confirmer sa présence. Du coup, le match Tunisie-Ghana prévu hier en ouverture, connaîtra une autre programmation. Au moment où nous mettions sous presse, l’Egypte affrontait l’Algérie dans un derby maghrébin.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category