CAF Awards 2019 : Sadio Mané enfin récompensé

Le Sénégalais a reçu son premier Ballon d’or africain hier en Egypte. Le Cameroun est la meilleure sélection féminine africaine.

Peu de surprises hier à Hurghada (Egypte) à l’occasion de la cérémonie des CAF Awards 2019.  Largement annoncé favori par les médias, le Sénégalais Sadio Mané a en effet remporté le Ballon d’or africain. Le premier de sa riche carrière après avoir été finaliste en 2016, 2017 et 2018. Vainqueur de la Ligue européenne des champions avec Liverpool et finaliste de la Coupe d’Afrique des nations 2019, le meilleur joueur africain a devancé son coéquipier en club, l’Egyptien Mohamed Salah (double tenant du titre) et l’Algérien Riyad Mahrez. Ses statistiques affichent 34 buts et 12 passes décisives en 61 matchs en 2019. Un Sénégalais n’avait plus remporté le Ballon d’or depuis El Hadji Diouf en 2001 et 2002. La soirée co-animée notamment par Samuel Eto’o a également vu le sacre attendu de l’Algérie, vainqueur de la CAN 2019, comme meilleure équipe africaine masculine ainsi que de son sélectionneur Djamel Belmadi.
La déception, du moins pour les nombreux Camerounais qui y croyaient dur comme fer, est venue du Ballon d’or féminin. La Nigériane Asisat Oshoala, 26 ans, a en effet remporté le trophée devant Nchout Njoya Ajara et la Sud-africaine Thembi Kgatlana, lauréate 2018. Il s’agit du 4e Ballon d’or de l’attaquante des Super Falcones et du Fc Barcelone après 2014, 2016 et 2017. Alain Djeumfa, en course pour le prix de meilleur entraîneur d’une sélection féminine, a été devancé par la Sud-africaine Désirée Ellis, qui conserve son trophée remporté l’an passé. Comme dans un jugement à la Salomon, les trois meilleures équipes africaines féminines du continent se sont partagé les récompenses.
Le Cameroun, nominé dans trois catégories, s’est donc contenté du titre de meilleure sélection féminine avec les Lionnes indomptables, devant le Nigéria et l’Afrique du Sud. On peut aussi noter la présence de deux Camerounais dans le Onze type de la CAF : Joël Matip de Liverpool en défense et André Onana de l’Ajax d’Amsterdam dans les buts.
 

Le palmarès

Joueur Interclubs africain de l’année
Youcef Belaïli (Algérie & Espérance Tunis / Ahli Jeddah)
Jeune talent africain de l’année
Achraf Hakimi (Maroc & Borussia Dortmund)
Équipe nationale féminine africaine de l’année
Cameroun
Équipe nationale masculine africaine de l’année
Algérie
But de l’année
Riyad Mahrez (Algerie)
Prix spécial
Kodjovi Obilale (Togo)
FIFPro Africa’s Best 11
André Onana - Serge Aurier, Joel Matip, Kalidou Koulibaly, Achraf Hakimi - Idrissa Gana Gueye, Riyad Mahrez, Hakim Ziyech - Mohamed Salah, Pierre Emerick Aubameyang, Sadio Mané
Entraîneur africain de l’année pour le football féminin
Desiree Ellis (Afrique du Sud)
Entraîneur africain de l’année pour le football masculin
Djamel Belmadi (Algérie)
Fédération africaine de l’année
Égypte
Président de club de l’année
Moïse Katumbi (TP Mazembe)
Joueuse africaine de l’année
Asisat Oshoala (Nigeria & FC Barcelone)
Joueur africain de l’année
Sadio Mané (Sénégal & Liverpool)


 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category