Sadio Mané : le nouveau roi d’Afrique

Le Sénégalais a vu ses efforts et sa régularité enfin récompensés avec le Ballon d’or africain.

Sa réputation d’homme humble n’est plus à faire. Pourtant, mardi soir à Hurghada en Egypte, Sadio Mane n’a pas pu cacher sa joie après avoir reçu le Ballon africain 2019 au cours des CAF Awards récompensant les meilleurs joueurs africains de l’année écoulée. D’ailleurs, un coup d’œil au photoshoot du vainqueur laisse voir un Sadio Mané plus extraverti qu’à l’habitude, n’hésitant pas à esquisser quelques pas de danse. Ce titre de meilleur joueur africain, il le voulait depuis un moment. Il lui aura donc fallu attendre quatre ans et autant de nominations dans le trio final pour supplanter ses éternels rivaux : l’Algérien Riyad Mahrez (vainqueur en 2016) et l’Egyptien Mohamed Salah, lauréat en 2017 et 2018.
Le natif de Bambili (Sénégal) avait clairement la faveur des pronostics avant le vote. Lui qui aura inscrit 34 buts et réalisé 12 passes décisives en 61 matchs en 2019. Lui, le maître à jouer de Liverpool. Dans son palmarès, il est vainqueur de la Ligue européenne des champions, de la Supercoupe d’Europe et le Mondial des clubs avec les Reds. On peut aussi y ajouter une 2e place à la coupe d’Afrique des nations avec les Lions de la Teranga. 
Pensionnaire d’As Génération foot à ses débuts dans son pays natal où il s’implique fortement dans le social, il est très vite repéré par le Fc Metz (France) lors de la saison 2011-2012. C’est ensuite l’Autriche avec le RC Salzbourg avec lequel il est champion en 2014 et 2015. Sadio Mane fera ensuite deux ans à Southampton (Angleterre) avant d’être repéré par Liverpool en 2016 contre un contrat record pour un Africain de 41,2 millions d’euros (près de 27 milliards F). Particulièrement attendu à la CAN 2017, l’ailier ne passera pourtant pas les quarts de finale, stoppé avec son équipe par le futur vainqueur de la compétition, le Cameroun. Mais Aliou Cissé, son sélectionneur national, avait rassuré tout le monde : « ce n’est pas encore un produit fini. C’est un garçon brut, il est encore jeune ». L’avenir lui a bien donné raison.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category