Emballages non biodégradables : plus de sept tonnes détruites

La cargaison l’a été mardi et mercredi en présence de l’inspecteur général des services du gouverneur

Plus de sept tonnes d’emballages non biodégradables saisies par la douane camerounaise à travers l’opération Halcomi (Halte au commerce illicite) viennent d’être détruites ces 7 et 8 janvier à Douala. C’était en présence de l’inspecteur général des services du gouverneur de la région du Littoral, Aboubakar Njikam, de douaniers, du procureur de la République et d’une mission du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable (Minepded), conduite par Aoudou Joswa. C’est le 19 décembre 2019 que les douaniers de l’opération Halcomi ont procédé, au niveau d’un débarcadère, à la saisie de cette importance cargaison qui se trouvait à bord d’un bateau en provenance d’un pays voisin et destiné au marché local. Après la rétrocession de la saisie par les services douaniers au Minepded, une mission d’appui a été dépêchée pour la destruction des emballages saisis. Pour Aoudou Joswa, cette saisie s’est faite conformément à l’arrêté 004/Minader/ Mincommerce du 24 octobre 2012, portant réglementation, fabrication, importation et commercialisation des emballages plastiques d’épaisseur inférieure à 60 microns.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category