Politique

Remise en cause du multilatéralisme, guerres commerciales, terrorisme… : Paul Biya tire la sonnette d’alarme

En répondant jeudi dernier aux vœux du corps diplomatique accrédité au Cameroun, le président de la République n’a pas manqué de faire part de son inquiétude face à un certain nombre de maux qui entravent aujourd’hui le bon fonctionnement des rapports entre les Etats du monde. Le chef de l’Etat s’inquiète ainsi de la montée des égoïsmes dans un environnement qui se veut pourtant globalisant. Au rang de ces difficultés, l’on note la tendance à la remise en cause du multilatéralisme, les guerres commerciales entre les grandes puissances dont l’impact négatif se fait ressentir sur les nations les plus faibles, les tensions de plus en plus croissantes entre gouvernants et gouvernés et même le terrorisme qui s’il est en recul dans certaines parties du monde, continue de miner les efforts des pays africains. Paul Biya ne s’est pas contenté de dénoncer des dérives qui sont aujourd’hui observées et qui ne cessent de constituer des menaces à l’équilibre des relations internationales. Il a ainsi proposé la convocation d’une conférence internationale de haut niveau qui devrait permettre aux Etats du monde de réfléchir sur l’acte 2 de la mondialisation, celle-là même qui devrait permettre d’accorder toute sa place à l’homme et à son environnement. Pour comprendre les contours que peut prendre cette rencontre et analyser les problèmes soulevés par le président de la République, CT a approché le Dr Christian Pout, internationaliste.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps