Reconstruction du Marché Congo : les fondations sortent de terre

Les premiers signes de travaux de l’espace marchand de plus de 3 000 boutiques sont déjà visibles.

La fondation du bloc A du marché Congo newlook est déjà sortie de terre. L’exécution des semelles de fondation est achevée, ainsi que les travaux d’étanchéité. Sur le site, les techniciens ont commencé avec les remblais et ils tendent vers la finalisation de cette étape qui, en principe, devrait s’achever dans une dizaine de jours. Le bloc A, est constitué d’un bâtiment de deux étages, qui va comprendre plus de 1 200 boutiques. Serge Noutcha, le chef de projet « Neo Congo Mall », a indiqué qu’en ce moment, l’équipe de construction est en train de finaliser les fondations du bloc A. 
Le chantier a  été lancé il y a trois mois – avant la cérémonie officielle de pose de la première pierre il y a un mois – par les travaux de terrassement. Il fallait exécuter les travaux de remblai, effectuer une purge car le sol était de mauvaise qualité avec une nappe phréatique d’environ 1 m du terrain naturel. Il fallait remplacer la mauvaise terre par un matériau précis qui est la pouzzolane, en posant des couches de 20 cm, en compactant, en réceptionnant par un laboratoire de géotechnique. Ce n’est qu’après ce gros-œuvre que les fondations du bloc A ont pu être implantées. 
Quant au bloc B, dont les travaux vont commencer très prochainement, il sera composé d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée, de deux étages, et va accueillir 2 150 boutiques. On y trouvera les commerces qui existaient avant les travaux (mercerie, maroquinerie, électronique, bijouterie). On a rajouté une chambre froide, des magasins de stockage, un supermarché, des bureaux, des espaces de bien-être, des restaurants pour toutes les catégories de la société, des snack-bars. Il est aussi prévu des ascenseurs gratuits pour les handicapés et personnes âgées, mais payants, pour les personnes valides, tout comme des monte-charges pour le transport des marchandises. Egalement prévus des boulangeries, banques, microfinances, parkings souterrains payants pouvant accueillir près de 300 véhicules.
Dans ce vaste chantier futuriste, la sécurité, l’alimentation en énergie et eau ne sont pas en  reste. Le marché sera doté de plusieurs systèmes (vidéosurveillance  sécurité incendie d’appoint  électricité hybride révolutionnaire comprenant solaire, groupes électrogènes à gaz, énergie d’Eneo), d’une autonomie en eau grâce à des forages dotés d’un système de traitement avant la distribution. Le respect de l’environnement est de mise également à travers un mini-système d’épuration de traitement des déchets.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category