Noun : l’UDC à l’assaut des suffrages

Le parti d’Adamou Ndam Njoya a lancé sa campagne samedi par une grande caravane motorisée à Foumbot

Les bruits assourdissants des motos-taxis regroupés en plusieurs files se font entendre ce samedi 25 janvier dans les rues de Foumbot. Les motostaximen traversent l’artère principale de l’arrondissement et se rendent dans le village Njincha, à l’entrée du département du Noun. A chaque fois, ils scandent le nom du parti UDC et demandent aux populations de voter les listes du parti d’Adamou Ndam Njoya. Après cette étape coordonnée par des membres du bureau politique du parti dont le maire de Koutaba, Ibrahim Koutaptou, la délégation de l’UDC met le cap sur Massangam, ensuite Kouoptamo et Malentouen où le même phénomène est observé. L’UDC est déjà active sur le terrain du double scrutin du 9 février prochain. Hier dimanche, un grand meeting s’est tenu à la place de la République à Foumban. Il était question pour l’UDC d’affirmer ses ambitions qui sont simples : remporter dans les neuf communes en jeu et les cinq sièges de députés. En 2013, l’UDC avait glané cinq communes sur neuf, mais en perdant certaines municipalités stratégiques comme celle de Foumbot, présentée comme la plus riche du département. C’est donc un enjeu capital pour le parti qui a créé neuf équipes de campagne pour chaque arrondissement. Toutes ces équipes ont lancé leur campagne sur le terrain samedi (Foumbot, Kouoptamo, Massangam, Malentouen) et hier dimanche (Foumban, Njimom, Magba, Koutaba, Bangourain). Les candidats aux législatives ont été présentés hier à Foumbot.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category