Ismam et IAI-Cameroun : partenariat pour la création de richesses

Le sujet était au centre d’une conférence tenue dans le cadre de la visite d’échanges et d’amitié des étudiants des deux instituts du supérieur samedi à Yaoundé.

Moment de communion et de partage d’expériences entre l’Institut supérieur de management du Manengouba (Ismam) de Nkongsamba et l’IAI-Cameroun. Arrivés au terme de leur visite d’échanges et d’amitié, les étudiants des deux établissements ont reçu les clés d’une bonne réussite entrepreneuriale. C’était à l’occasion d’une conférence sur le thème : « Leadership et entrepreneuriat », organisée le 25 janvier dernier au campus de l’IAI-Cameroun. La rencontre était animée par Armand Claude Abanda, représentant-résident de l’IAI-Cameroun, Gabriel Raoul Djankou Nkuissi, promoteur de l’Ismam de Nkongsamba et Emeline Atsena promotrice de Viseal Conseils-CEO.

« Entreprendre, c’est « entrer et prendre ». Il faut prendre sa part du gâteau dans ce monde. Pour cela, il faut entreprendre. L’entrepreneuriat est la voie obligée pour le succès personnel et pour le développement de notre pays. Pour y parvenir, il faut être persévérant et avoir le goût de l’effort, surtout être conscient que rien n’est donné. Il faut construire patiemment et sainement les chemins qui vont vous conduire vers le succès réel », a exhorté le promoteur de l’Ismam de Nkongsamba pour qui le partenariat qui lie les établissements est un moment fort pour son institution. « Le partenariat Ismam-IAI est un partenariat que nous voulons gagnant, créateur d’opportunités novatrices faisant avancer à la fois les étudiants vers l’entrepreneuriat réel et surtout vers le succès personnel pour le développement de notre pays », a souhaité Gabriel Raoul Djankou Nkuissi. Pour Armand Claude Abanda, le partenariat entre l’Ismam et l’IAI-Cameroun doit être pratique, concret, avoir des retombées positives pour les étudiants des deux établissements et créer des richesses pour le pays.   A l’Ismam, c’est le secteur agricole qui prône surtout qu’il est prisé aujourd’hui par les pouvoirs publics qui encouragent les jeunes à se lancer dans ce secteur.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category