Divertissements: embarras du choix à Bafopussam

La multiplicité des espaces d’évasion concentrés dans le chef-lieu de la région de l’Ouest, font de lui un lieu où il fait bon vivre. 

Il n’y a pas que le stade Omnisports de Bafoussam qui draine du beau monde à Kouekong. Il faudra faire aussi avec le monument du Cinquantenaire de la Jeunesse, dans les tout prochains mois. L’ouvrage, encore en chantier, séduit déjà par son architecture. Il sera achevé à la fin du mois d’août prochain, à en croire le premier adjoint au maire de Bafoussam I, Hyppolite Tchoutezo. Mais déjà, le monument ne laisse personne indifférent. Les inconditionnels de la photographie n’hésitent pas à saisir la moindre occasion pour immortaliser leur passage dans le coin, le temps d’une rencontre de football au stade de Kouekong ou d’une randonnée personnelle. Un espace vert sera aménagé pour agrémenter le séjour des touristes en ce lieu « historique et chargé de symbole pour la jeunesse camerounaise dans son ensemble », confie notre interlocuteur.
Autre lieu, même curiosité. La stèle du soldat inconnu située en plein cœur de la ville de Bafoussam, constitue, un autre site de remémoration du sacrifice des soldats camerounais morts pour la cause de la patrie, un lieu de divertissement et d’évasion par excellence. Des bancs publics y sont disposés pour permettre de se reposer, de deviser entre amis, amoureux, entre autres. Tout est mis en œuvre pour permettre aux usagers de faire des prises de vue pour la postérité. Le site est davantage prisé pour immortaliser les cérémonies de mariage. A partir du moment où les photographes ne sont jamais loin…

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie