La CAF a bouclé son inspection

C’est par Yaoundé vendredi dernier que la délégation a achevé sa tournée des infrastructures sportives, sanitaires et les établissements hôteliers des quatre sites de la compétition.

Arrivée au Cameroun le 11 février dernier, la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (Caf) a achevé son périple vendredi dernier sur le site de Yaoundé. Comme sur les sites de Limbé-Buea et Douala, la méthode de travail de la délégation conduite par le directeur des compétitions à la CAF, Samson Adamu, a été la même. Se diviser en trois groupes pour passer au peigne fin les infrastructures sportives, les établissements hôteliers et hospitaliers. 
Sur les principaux théâtres de la compétition, durant les visites guidées, les inspecteurs de la Caf ont longuement insisté sur les aires de jeu. Ils ont notamment apprécié le bon état de la pelouse du stade Omnisports de Yaoundé qui devrait être une référence pour les autres sites. La pelouse haute du stade de Ngoa-Ekelle nécessite une nouvelle tonte. Sur les terrains d’entraînement, outre le grand rectangle vert, le système d’éclairage était au cœur de l’inspection. Car, des sessions nocturnes sont à prévoir, ceci au même titre que certains matériels spécifiques à l’entraînement à l’instar des buts mobiles. Les points noirs de ce volet sont le terrain du complexe de la Beac et celui de Buea qui requièrent davantage de travaux d’engazonnement. 
Le groupe en charge du volet hôtelier dans les quatre villes visitées s’est assuré du respect des prescriptions du cahier de charges de la Caf. Il s’agit clairement des différentes commodités qu’offrent les établissements hôteliers retenus pour les délégations sportives et les différents officiels. Ainsi, il était question de voir leurs capacités à gérer de façon autonome plus d’une délégation, notamment en termes de chambres avec double lit, de restaurants, d’infirmerie par équipe, de poste de sécurité par équipe, de débit de la connexion internet, de propreté, de maîtrise de plusieurs langues par le personnel. 
Concernant les hôpitaux rattachés à chaque site de compétition, il a été surtout question à chaque fois de voir les différents plateaux techniques. Les équipements d’imagerie médicale mais aussi la disponibilité des ambulances. Après les émissaires de la Caf et au lendemain du tirage au sort, il est prévu des visites de familiarisation des différents sites par les délégations des pays qualifiés. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category