Ambiance : le Village culturel en effervescence

Hier, visiteurs et passionnés de football ont profité des richesses du patrimoine à travers cet espace emménagé à l’esplanade du palais des sports.

Au milieu de toute l’effervescence, entre joie et excitation, cet espace qu’on peut appeler « Village culturel », dressé juste en face de l’entrée principale de l’enceinte du palais des Sports, est animé par un groupe de danseurs. Ces derniers poursuivent leur chorégraphie sans s’occuper des regards des passants, accompagnés de quelques musiciens jouant du tam-tam. Fort, vraiment fort, comme pour concurrencer la frénésie du tirage au sort du Championnat d’Afrique des Nations Total 2020, qui se déroulait au même moment à l’intérieur du bâtiment. Leur présence oblige le regard, et invite à s’intéresser un peu plus à ces cases en bois, toutes coiffées d’un toit de chaume. 
D’autres attractions dans cette enceinte permettent de visualiser les quatre aires culturelles (fang-beti, sawa, soudano-sahélienne et Grassfields) du pays organisateur du CHAN, démontrant ainsi à quel point il est divers et plein de surprises. La gastronomie, évidemment, avait également sa place dans ce tableau. Les Camerounais qui se vantent tant de leurs bons mets, n’ont pas hésité à en présenter quelques échantillons, toujours en fonction de cette répartition géographique. Un regard représentatif du panorama culturel camerounais, que les délégations étrangères et même les visiteurs locaux ont sans doute apprécié. 
Pour rester dans la thématique générale, une partie de ce Village est réservée à une exposition-photos des quatre sites où se déroulera le Championnat d’Afrique des Nations en avril prochain. Sur l’un des murs en planches, on peut apercevoir le Stade de Japoma à Douala, imposant et spectaculaire. 
Près du Village, question de ne pas s’éloigner du vif du sujet, un groupe d’hommes ne manque pas une seconde du tirage au sort. On peut apercevoir l’ancienne gloire des Lions indomptables, Salomon Olembe, soulever le bout de papier avec « Namibia » inscrit dessus. Ils n’ont pas pu avoir accès à une salle déjà comble. « On fait avec les moyens du bord », lance un d’entre eux, les yeux pétillants. Comme les spectateurs de l’intérieur, ils frétillent à l’idée de découvrir la poule complète du Cameroun. Quand elle se dessine enfin, les spectateurs s’éparpillent non sans jeter un coup d’œil vers le Village, difficile à louper.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category