Sonatrel : les délégations régionales opérationnelles

Le délégué de la région énergétique Centre-Sud-Est a été installé mardi dernier, en même temps que deux sous-directeurs, récemment nommés.

Au-delà du cérémonial protocolaire d’installation, c’est à une véritable séance de clarification de ses rôles et missions que la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel), s’est attelée mardi 25 février dernier. En effet, en présence de Naseri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre, Victor Mbemi Nyaknga, directeur général, a installé trois de ses collaborateurs nommés par le conseil d’administration en décembre 2019. Il s’agit précisément de Issiaka Mbgoron, délégué régional pour le Centre, le Sud et l’Est, Mbella Wangue, sous-directeur de la construction des lignes et postes, et Claude Mbango, sous-directeur du contrôle et des performances. A ces trois responsables, le DG a prescrit, pour l’atteinte de leurs objectifs, outre la mise à profit de leurs bagages intellectuels, l’adoption d’une approche faite de discipline et de doigté dans la gestion de leurs différentes unités. 
Pour ce qui est des objectifs, on serait tenté de dire qu’ils sont connus de tous, dans les problèmes liés à la fourniture et à la qualité de l’énergie électrique sont récurrents au Cameroun. « Le service public qui vise la satisfaction de l’intérêt général ne saurait être interrompu pour quelle que raison que ce soit », a martelé le Dg. C’est donc pourquoi il a instruit une surveillance permanente des lignes et des postes, un entretien périodique et régulier des équipements, entre autres. 
Mbemi Nyaknga a rappelé, au sujet du transport dont sa structure à la charge, qu’il concerne principalement les lignes comprises entre 30 et 400 kilovolts. « En deçà, cela relève de la distribution et donc d’un autre opérateur », a-t-il souligné. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category