Contentieux du Comptage physique des personnels de l’Etat : la phase opérationnelle lancée

Un atelier de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans cette opération organisée par le Minfopra s’est déroulé vendredi à Yaoundé.

Ils ont six mois pour accompagner le Conseil permanent de discipline de la Fonction publique dans le traitement de près de 8 800 dossiers issus du comptage physique des personnels de l’Etat (Coppe). Ce sont 5 045 fonctionnaires et 3 721 agents de l’Etat qui sont concernés par le travail que doit mener ledit conseil. Deux décisions du chef de ce département ministériel avaient été prises à l’effet de constater leurs absences irrégulières. C’est ainsi que lesdits actes disponibles sur le site web du Minfopra ont été transmis à toutes les délégations régionales de ce ministère et à toutes les administrations pour large diffusion. En même temps que les demandes d’explication sont progressivement signées et servies aux concernés ainsi que des communiqués radio-presse pour convoquer les mis en cause dans un délai de 30 jours au Minfopra. « Afin d’apurer ces instances volumineuses, un dispositif institutionnel a été mis en place et mobilisera à peu près 80 personnes issues du Minfopra et du Minfi pour accompagner le Conseil permanent de discipline de la Fonction publique. C’est donc en prélude au traitement proprement dit de ces dossiers qu’il est nécessaire de procéder au renforcement des capacités des personnes ainsi dédiées », a indiqué le SG du Minfopra.
Pour le bon déroulement du processus, les acteurs chargés de l’instruction desdits dossiers disciplinaires ont été édifiés sur le cadre juridique entourant les procédures disciplinaires, en même temps qu’ils se sont familiarisés avec les étapes dudit processus. Le challenge à relever ici étant l’acheminement de leur mission dans les délais. C’était à la faveur d’un atelier relatif au la...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category