Nkongsamba : Frédéric Nzoki Epoh prend les rênes

Il a été élu maire de la ville ce mardi 3 mars 2020, après un scrutin au cours duquel il était seul en lice.

La journée de ce mardi 3 mars a commencé dans le calme à Nkongsamba. Pour la majorité des habitants, c’était en fait une journée comme une autre. Reste qu'elle recelait un intérêt particulier, l'élection du maire de la ville. Sur la liste de départ, Frédéric Nzoki Epoh, délégué départemental des Enseignements secondaires du Moungo qui, après des conciliabules à la Maison du parti Rdpc de Nkongsamba a raflé la mise.
La cérémonie, présidée par le préfet du Moungo, Yves Bertrand Noël Ndjana, pouvait alors commencer à 17h 20 minutes, et donner lieu à une compétition saine, sans relents nauséabonds ou rancuniers, empreinte d’estime et de courtoisie, au cours de laquelle seule la démocratie aura prévalu.
Prenant donc la parole, le  préfet du département du Moungo en a profité pour  faire un rappel des textes relatifs à l'élection du maire de la ville. Il s’agit pour le cas d’espèce de faire avancer la démocratie, et de souhaiter un scrutin libre et transparent ne laissant aucune chance aux suspicions de toutes sortes.
La suite allait lui donner raison. Le candidat du Rdpc, présenté par El Hadj Oumarou, maire de la commune de Nkongsamba 1er, Frédéric Nzoki Epoh, recevait alors publiquement l'onction du parti, confirmée par un vote écrasant dans les urnes à 19h 51 minutes : 72 voix pour sur 75 votants. Le nouvel élu a promis de se mettre au service de la communauté pour faire avancer la ville de Nkongsamba.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category