Politique

Ville de Yaoundé : Luc Messi Atangana élu

Cet administrateur civil principal hors-échelle, secrétaire permanent du Conseil national de la Décentralisation, est le premier maire élu de la capitale.

Il était finalement le seul candidat pour le fauteuil de maire de la ville, après le désistement de Jean-Marie Abouna et Saint-Eloi Bidoung. A l’issue du vote hier, Luc Messi Atangana a été élu avec 196 voix sur 294 votants. On a enregistré 98 bulletins nuls et trois abstentions. Il est désormais le maire de la ville de Yaoundé, et remplace Gilbert Tsimi Evouna, jusqu’alors, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé. C’était l’épilogue d’une journée longue et palpitante. A l’heure indiquée par le préfet du Mfoundi (11h) Jean-Claude Tsila, pour le début de la session de plein droit, le collège électoral était encore en concertation avec le mandataire du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, Ibrahim Talba Malla. Le représentant de l’Etat a dû retourner dans ses services, attendant la fin de ce huis clos de plusieurs heures.
Autour de 12h40, les conseillers municipaux des sept communes d’arrondissement du Mfoundi pouvaient alors recevoir le préfet du Mfoundi. Après le rappel des dispositions réglementaires par le secrétaire général de Communauté urbaine, la mise en place du bureau d’âge, vient le fatidique moment d’annonce de candidatures. Celle de Luc Messi Atangana est présentée. Puis, deux autres : Jean-Marie Abouna, maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 1er et Saint-Eloi Bidoung, conseiller municipal à la commune d’arrondissement de Yaoundé IV. Après plusieurs dizaines de minutes de tractations, ces derniers retirent leurs candidatures, laissant libre cours à Luc Messi Atangana, conseiller municipal à Yaoundé III. La suite des opérations se déroulera dans l’urne, sous le regard de Gilbert Tsimi Evouna. La désignation du maire a été suivie par celle de ses quatre adjoints, à savoir Simon Mvogo Mboa (1er adjoint), Flavienne Enoa (2e adjointe), Palalu Mindjiyawa (3e adjoint) et Ghislain Mbiada Kwayep (4e adjoint).
Luc Messi Atangana est probablement l’un des cerveaux du processus de décentralisation. Cet administrateur civil principal hors-échelle de 60 ans était chargé de mission à la Division des affaires publiques et institutionnelles des Services du Premier ministre. Depuis 2015, il était secrétaire permanant du Conseil national de la Décentralisation. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps