Kribi: les jeunes Mabi honorés

Ils ont reçu le 6 août dernier des prix d’une valeur de plus de cinq millions de F.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Venus bras ballants, ils ont regagné leurs domiciles les mains chargées de paquets. Les meilleurs élèves des groupements Mabi, 235 au total, ont reçu le 06 août dernier, des cahiers, des livres et des stylos. Il était question pour l’élite Mabi d’encourager la jeune génération qui excelle dans les études. De la Sil en classe de terminale, les jeunes Mabi des arrondissements de Kribi I, Kribi II et Lokoundjé ont été honorés. 

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

«Vous êtes ceux sur qui reposent nos espoirs. Avec vous, la grande famille Mabi gardera sa flamme toujours vive. Nous vous faisons confiance ». Tels sont les mots de sa majesté Jean Blaise Tsaga Digui, porte-parole des chefs traditionnels de la communauté Mabi. Le deuxième adjoint préfectoral de l’Océan, Josiane Yvonne Nko’o Ella, laissant sa casquette administrative, s’est entretenue comme une sœur aînée, dans un langage des jeunes, avec les lauréats. « L’enfant qui excelle dans ses études fait la fierté de ses parents, de son village, de son département et même de son pays », a-t-elle souligné. 

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Les 40 nouveaux bacheliers parmi les lauréats étaient les plus heureux. Ils seront inscrits dans les universités d’Etat aux frais de la communauté Mabi. Un geste que l’autorité administrative a demandé aux grandes familles de l’Océan de copier. La cérémonie de remise des prix de l’excellence académique qui s’est déroulée à la plage de Ngoyè s’inscrit dans le cadre des manifestations  du festival annuel NgumaMabi. L’édition 2016 se tiendra au mois de décembre. 

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Quant au comité d’organisation de cette grande fête des peuples de l’eau et de la forêt, la cérémonie s’annonce belle. « Le NgumaMabi 2016 sera différent des autres. Nous avons commencé par encourager nos jeunes enfants. Notre identité culturelle doit demeurer », a déclaré Laurent Lendri Pouassé, président du comité d’organisation du NgumaMabi.

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category