Kribi : pas d’état de grâce

Au lendemain de son élection, Guy Emmanuel Sabikanda le nouveau maire de la ville de Kribi s’est mis au travail.

Prendre le temps pour soi, Guy Emmanuel Sabikanda ne le peut plus. Au lendemain de son élection, le nouveau maire de la ville de Kribi s’est mis au travail. Après la passation technique de services, le 4 mars 2020, et la prestation de serment 24 heures plus tard, le premier maire de la cité balnéaire écrit déjà son histoire. Une histoire qui, dit-il, témoignera pour lui.  
Depuis le 6 mars 2020, Guy Emmanuel Sabikanda arrive au bureau entre 7h25mn et 8h. Un bonjour par-ci, un sourire par-là, et voici le maire dans son bureau. Il observe quelques minutes de silence. « Je mets ma vie entre les mains du Christ », dit-il. Après la prière, le maire consulte son agenda.
Ce 11 mars 2020, le maire de la ville de Kribi est arrivé au bureau à 7h30 mn. Son agenda prévoit une descente au marché Nkolbiteng à 8h. C’est sa première sortie officielle. Avant de prendre la route, il s’entretient avec le sénateur Grégoire Mba Mba et les maires des deux communes de Kribi. Guy Emmanuel Sabikanda dont la fidélité au rendez-vous a pris le pas sur ses aspirations personnelles arrive au marché à l’heure prévue. Sa mission est de dégager les commerçants occupant la voie publique. « La ville doit être propre. Nous devons respirer de l’air pure », fait-il savoir. Dans cette campagne d’assainissement, on a vu le nouveau maire de la cité balnéaire devenir pour la circonstance pédagogue, diplomate et même porteur de marchandises. La voix était douce mais, l’homme était ferme. La lutte contre le désordre urbain et l’assainissement de la ville sont ses premiers engagements. Le maire précise alors qu’il ne va pas se fatiguer. « Jusqu’à la fin de notre mandat, ce travail sera permanent » a-t-il rassuré. 
Après la campagne d’assainissement qui a duré plus de cinq heures d’horloge, Guy Emmanuel Sabikanda est rentré dans son bureau. Il devait se rendre à 15h à Fifinda, localité située à 40 km de Kribi, pour assister à l’installation du maire de Lokoundjé. Mais avant, il a tenu une réunion avec le personnel de la communauté urbaine. Rencontre au cours de laquelle il a prononcé son premier discours et on a aussi vu les premières larmes d’émotion écrasées par les plus sensibles. Un air nouveau souffle donc désormais à Kribi.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category